Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDÉO - "Pas plus de deux verres par jour" : une nouvelle campagne pour prévenir des effets de l'alcool sur la santé

Par

"Maximum deux verres par jour, et pas tous les jours" : voici le message de la nouvelle campagne de sensibilisation de Santé publique France, lancée ce mardi. Près d'un quart des Français boivent trop, d'après les autorités.

Les risques pour la santé existent dès le premier verre quotidien.
Les risques pour la santé existent dès le premier verre quotidien. © AFP - FRED DUFOUR

Près d'un quart des Français, soit environ 10,5 millions d'adultes, boivent trop d'alcool, selon l'agence sanitaire Santé publique France, qui lance mardi une campagne dont le message est "pour votre santé, c'est maximum deux verres par jour, et pas tous les jours".

Publicité
Logo France Bleu

L'alcool, cause de 41.000 décès par an 

L'alcool constitue une des principales causes de mortalité évitable avec 41.000 décès qui lui sont attribuables chaque année en France, rappelle l'agence sanitaire à l'occasion de cette campagne, qui va durer jusqu'au 14 avril. 

Près d'un quart des Français de 18 à 75 ans déclarent consommer au-delà des repères de consommation d'alcool à moindre risque, établis par des experts en mai 2017. Ce chiffre est issu du Baromètre de Santé publique France 2017, publié dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire dédié à l'alcool ce mardi. Plus précisément, 19,2% déclaraient avoir bu plus de 2 verres d'alcool en une journée au moins une fois au cours de la semaine précédente, 9,7% déclaraient avoir bu plus de 10 verres d'alcool au cours des sept derniers jours et 7,9% avoir consommé de l'alcool plus de cinq jours sur sept. 

"Cela représente environ 10,5 millions d'adultes qui boivent trop. Ils boivent en tout cas dans une proportion qui augmente les risques pour leur santé notamment tout ce qui est risques à moyen et long terme : cancers, hypertension, hémorragies cérébrales, certaines maladies cardiovasculaires",  a précisé à l'AFP Viet Nguyen-Thanh, responsable de l'unité addiction de Santé publique France.

Les hommes boivent plus que les femmes 

Ces personnes qui déclarent boire au-delà de ces barèmes sont majoritairement des hommes (33% contre 14% de femmes). Un tiers de ces personnes dépassant les repères ont un revenu mensuel modeste, c'est-à-dire inférieur ou égal à 1.200 EUR).  Les plus jeunes consomment plus intensément que les plus âgés, dont la consommation est plus régulière.

Des risques dès le premier verre quotidien 

Contrairement aux idées reçues, les risques pour la santé d'une consommation d'alcool existent dès le premier verre quotidien , selon Santé publique France. Pour autant, "notre objectif est de permettre aux Français de faire le choix éclairé d'une consommation à moindre risque pour leur santé", explique le Dr François Bourdillon, directeur général de l'agence sanitaire. Et cela, précise-t-il, "sans nier la dimension 'plaisir' qui peut être associée à la consommation d'alcool". 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu