Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Sense-City : une mini-ville en Île-de-France au service de la qualité de vie urbaine

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Sense-City, un équipement innovant qui fonctionne comme une mini-ville, a été inauguré mardi à Champs-sur-Marne, en Seine-et-Marne. De la pollution de l'air aux effets de la canicule en passant par le mobilier urbain, cet espace d'expérimentation a pour vocation d'améliorer la ville de demain.

La Sense-City, une mini-ville pour imaginer et améliorer la vie urbaine future.
La Sense-City, une mini-ville pour imaginer et améliorer la vie urbaine future. - Erick Merliot/Ifsttar

Elle a un soleil, de la pluie, du bitume et des passages piétons, des lampadaires et du gazon. Cette "mini-ville", comme l'appellent les chercheurs qui portent le projet Sense-City implanté à Champs-sur-Marne, a été inaugurée mardi soit environ sept ans après la validation du projet. Le temps d'imaginer et de construire cet équipement dédié à la ville de demain. Coût : 9 millions d'euros débloqués par l'ANR, l'Agence nationale de la recherche. 

Une halle climatique sur rails

Des chercheurs de différents horizons ont travaillé ensemble. Ils ont reproduit dans ce hangar de 400 m² une multitude d'éléments urbains, à peine plus petits qu'en taille réelle. 

Un chalet en bois, un bout de route, un ciel, un petit immeuble en béton, une place de parking composent ce terrain de jeu scientifique. Différents modules montés sur rails, interchangeables en fonction des besoins des expériences, et qui peuvent être installés dedans comme dehors. 

(Certains appareils mobiles ne prennent pas en charge le fichier son de la vidéo suivante.)

Le tout est truffé de capteurs du sol au plafond. Et les objectifs sont multiples : observer les conséquences de phénomènes comme la pollution de l'air, du sol, les événements climatiques extrêmes. Mais aussi tester de nouveaux équipements ou matériaux, ou encore du mobilier urbain. 

La halle climatique SenseCity.
La halle climatique SenseCity. - Agence Illimelgo/Jean-Louis Massé
Le chalet en bois de SenseCity peut servir à mesurer la pollution de l'air intérieur.
Le chalet en bois de SenseCity peut servir à mesurer la pollution de l'air intérieur. - Ifsttar

En 2050 à Paris, la canicule une année sur deux

"Dans les années 2050 à Paris, toutes les études s'accordent à dire qu'il y aura la canicule un été sur deux. On n'a encore jamais vécu une canicule de deux semaines. Quels en seraient les effets ? Ici, nous pouvons décider d'observer une canicule de deux semaines", explique Anne Ruas, chercheuse à l'Ifsttar et coordinatrice de Sense-City. Température, humidité, lumière, tous ces facteurs sont réglés par ordinateur depuis une salle de contrôle.

Et la vocation de cet équipement de pointe n'est pas seulement l'observation des phénomènes, mais également l'essai de solutions potentielles. Une seconde halle, construite dans l'année, pourra par exemple mesurer les services rendus par la végétation en ville. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess