Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - SpaceX ramène deux astronautes américains sur Terre, une première

-
Par , France Bleu

Les deux astronautes américains partis dans l'espace il y a deux mois à bord d'une fusée SpaceX ont amerri ce dimanche soir dans le golfe du Mexique, près de la Floride. Ils sont sains et saufs. C'est le premier aller-retour vers l'ISS assuré par une société privée américaine.

Doug Hurley et son coéquipier Bob Behnken à leur arrivée sur Terre.
Doug Hurley et son coéquipier Bob Behnken à leur arrivée sur Terre. © Maxppp - Bill Ingalls HANDOUT

Les deux astronautes américains de la Nasa, partis il y a deux mois dans l'espace, sont revenus sur Terre ce dimanche soir à bord d'une capsule de la société SpaceX, sains et saufs. Une grande première."C'était un honneur et un privilège", a réagi le commandant Doug Hurley à sa sortie de capsule après l'amerrissage.

"Une page d'histoire"

Il s'agissait du premier amerrissage pour une navette américaine habitée depuis la mission Apollo-Soyouz en 1975. "Je ne suis pas très religieux mais pour cette fois j'ai prié", a déclaré le fondateur de la société SpaceX, le milliardaire Elon Musk, une fois les deux hommes ramenés à terre. 

"Nous avons écrit aujourd'hui une page d'histoire", s'est félicité le patron de la Nasa, Jim Bridenstine. À bord du Dragon de SpaceX, Doug Hurley et son coéquipier Bob Behnken sont passés d'une vitesse de 28.000 km/h en orbite à 24 km/h à l'amerrissage au large de la Floride, quatre grands parachutes s'étant ouverts comme prévu en fin de descente.

Quelques petits imprévus

La capsule a amerri au large de Pensacola dans le golfe du Mexique mais au milieu de nombreux bateaux de plaisance, qui se sont rapprochés malgré les garde-côtes. Ils ont dû être écartés avant que la capsule ne puisse être hissée sur un navire de SpaceX.

Autre imprévu, des vapeurs toxiques émanant d'un réservoir de carburant de la capsule ont dû être vidangées, ce qui a retardé l'ouverture de l'écoutille. Mais une heure et quart après leur amerrissage, les deux astronautes ont finalement pu sortir, sur des civières vraisemblablement en raison de la réadaptation à la gravité terrestre.

Premier aller-retour assuré par une société privée américaine

Cet aller-retour réussi vers l'ISS, la Station spatiale internationale est non seulement le premier assuré par une société privée (fondée en 2002), mais il met fin au monopole russe pour l'accès à la station depuis que les Américains n'utilisent plus leurs navettes spatiales depuis juillet 2011. 

La Nasa utilisera donc Dragon pour envoyer quatre astronautes à la fois, dont un Japonais lors de la prochaine mission en septembre vers l'ISS et le Français Thomas Pesquet au printemps 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess