Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Un Montpelliérain invente le masque pour instrument afin de lutter contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le Montpelliérain Vincent Thevenet vient d'inventer le masque pour les instruments à vent, bois ou cuivres. Cette protection permet d'éviter toute propagation des postillons donc potentiellement du coronavirus par les pavillons.

Le Montpelliérain Vincent Thevenet et le masque filtrant "Musik Mask" sur son tuba
Le Montpelliérain Vincent Thevenet et le masque filtrant "Musik Mask" sur son tuba © Radio France - Romain Berchet

Il espère avoir trouvé l'invention de l'année. Vincent Thevenet a eu une idée pendant le confinement. Ce Montpelliérain de 71 ans vient de la concrétiser : un masque pour les instruments à vent, bois ou cuivres. L'idée est d'empêcher les postillons, les microbes, de se diffuser dans l'air par les pavillons. Vincent Thevenet a même déjà déposé le brevet. Grâce à cette trouvaille, les orchestres pourront reprendre les concerts et répétitions dans des lieux fermés tout comme les cours de musique.

"Ça m'est venu comme ça." Vincent Thevenet résume simplement son invention trouvée pendant le confinement. _"Je répétais dans mon studio et d'un coup je me suis dis qu'il fallait faire quelque chose. J'ai fait un dessin et j'ai demandé à ma femme de me coudre un masques pour essayer" s_ouligne l'inventeur. Pour chaque instrument, le masque sera fait sur-mesure puis installé au bout des pavillons, "un peu comme une chaussette" explique Vincent Thevenet.

Pas d'impact sur le son 

De différentes couleurs, tailles et lavables plus de trente fois en machine à 60 degrés, les "Musik Mask" pour instruments sont de catégorie FFP1. "J'ai déposé le brevet et je suis en passe de faire valider la qualité" précise Vincent Thevenet. Malgré le positionnement au bout des trompettes et autres clarinettes, il n'y a pas d'impact sur la qualité du son. Le Montpelliérain de 71 nous le prouve avec son tuba. 

"Des amis musiciens ont testé ce masque" avoue Vincent Thevenet. Quelques intimes dans la confidence d'une invention peut-être synonyme de poule aux oeufs d'or pour ce retraité : "ça me fait un peu peur d'y penser."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess