Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Un portique anti-Covid désinfecte les clients d'une grande surface à Saint-Étienne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Un portique de décontamination vient d'être installé à l'entrée de l'Intermarché de Bellevue, à Saint-Étienne dans la Loire. Grâce à un brumisateur et aux UV, les germes comme ceux du Covid sont détruits. Les clients sont plutôt séduits.

Une cliente de la grande surface teste le "portique anti-Covid"
Une cliente de la grande surface teste le "portique anti-Covid" © Radio France - Céline Autin

À Saint-Étienne dans la Loire, l'Intermarché du quartier Bellevue vient d'installer un portique de décontamination à l'entrée de son magasin. Les clients ont le choix de passer par cette "Saniboxx" qui vérifie leur température, le port du masque, et détruit les germes potentiels par UV. La plupart se disent rassurés par cet outil.

Un outil pour rassurer les clients et les salariés du magasin

L'entrée par le portique se fait en trois étapes : d'abord, une caméra détecte si l'on porte un masque et prend notre température. Ensuite, on se désinfecte les mains au gel hydroalcoolique. Enfin, on passe sous le portique, qui diffuse une brume composée de la vapeur et des huiles essentielles. Ce brumisateur permet de fixer au sol les germes, comme ceux du Covid-19, ensuite détruits par des rayons UV.

Il n'y a aucun désagrément, reconnaît Nicole, une cliente de 72 ans qui s'est prêtée à l'exercice : "Je pensais avoir du brouillard sur les lunettes, mais pas du tout ! Rien non plus sur les cheveux, c'est impeccable. C'est une très bonne précaution."

Comme Nicole, la plupart des clients de la grande surface font un bon accueil au portique, en particulier les plus âgés, selon l'hôtesse d'accueil : "Ils sont contents d'avoir leur température, et ça les rassure un peu pour le reste". Elle n'impose pas de passer par l'appareil avant de rentrer dans le magasin.

Un investissement à 10.000 euros, pour penser au "long terme"

Ce portique, commercialisé par la société Soteria, a coûté 10.000 euros au magasin. La décision de l'acheter a pourtant été relativement rapide, après consultation des employés, confie la directrice, Anne-Claire Bonnet : "J'ai vu un portique de ce genre dans une grande surface du Monastier-sur-Gazeille, en Haute-Loire. J'ai tout de suite été séduite, parce que c'est facile et rapide à utiliser."

Éviter de faire de son magasin un foyer de contamination, voilà ce qui a motivé la directrice : "Le portique a été validé par l'ARS. Vu le contexte sanitaire dans notre région, ça me paraissait important pour la santé des salariés et des clients. En plus on doit penser aux mois qui arrivent, pendant lesquels le virus sera toujours là."

Passer par ce portique ne dispense pas du reste des gestes barrières. En raison du manque de recherches approfondies sur l'efficacité de ces portiques, le Haut Conseil de la santé publique recommande la prudence et la poursuite des études à ce sujet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess