Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Virus chinois : les médecins hospitaliers sarthois reçoivent des consignes de vigilance

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu
Le Mans, France

Le mystérieux virus chinois gagne du terrain. Il a déjà fait 17 morts en Chine selon un dernier bilan. 500 personnes ont été contaminées. Pour l'instant, aucun cas n'a été détecté en France mais les médecins ont reçu des consignes de vigilance de la part de l'A.R.S.

Les médecins sarthois ont reçu des consignes de vigilances de la part de l'ARS, notamment pour les patients en provenance de Chine
Les médecins sarthois ont reçu des consignes de vigilances de la part de l'ARS, notamment pour les patients en provenance de Chine © Maxppp - WILL OLIVER/EPA/Newscom/MaxPPP

Mieux vaut prévenir que guérir. Alors que le mystérieux chinois continue de se répandre, les médecins hospitaliers de la Sarthe ont reçu des consignes de la part de l'Agence régionale de santé. "L'A.R.S. nous demande d'être vigilants par rapport aux personnes en provenance de Chine" explique le Docteur Matondo Lubanzadio. " Contenu de la virulence de ce coronavirus qui entraîne des pneumopathies sévères". Le médecin généraliste à la clinique du Pré se veut rassurant. " Nous avons un service d'infectiologie qui fonctionne très bien au centre hospitalier du Mans avec un chef de service spécialisé dans la matière. Toute personne qui vient de l'étranger et qui fait une fièvre est toujours considérée à part. Il y a des mesures de surveillance, des mesures d'hygiène même si pour l'instant, il n'y a pas de cas avéré".

Les médecins hospitaliers de la Sarthe ont reçu des consignes de vigilance par rapport au mystérieux virus chinois

La grippe est là 

En revanche, la grippe est là. Le seuil épidémique a été atteint en Pays de la Loire. "Le meilleur moyen de se protéger de l'épidémie, c'est de se vacciner, notamment pour les femmes enceintes, les personnes âgées ou immunodéprimées". Pour éviter la propagation du virus il ne faut pas " tousser devant les gens, il faut se laver les mains, des mesures d'hygiène de base" rappelle le Dr Lubanzadio qui explique aussi qu'il vaut mieux ne pas aller travailler pour éviter de contaminer ses collègues. 

Médecine générale à la clinique du Pré : une première dans l'histoire de l'établissement

Depuis le printemps 2019, le Dr Lubanzadio partage son temps entre l'hôpital de La Ferté Bernard et le service de médecine générale de la clinique du Pré. Une première depuis la création de la clinique réputée notamment pour son centre de chirurgie de la main. "Il y avait un vrai besoin. Avec la désertification médicale, beaucoup de patients se retrouvent sans médecin traitant et encombrent les urgences. Nous prenons aussi des patients des chirurgiens de la clinique. Prenez un patient qui a subi une opération et qui a une complication médicale. Mais nous travaillons aussi avec les maisons de retraite. Un résident qui fait une anémie. Au lieu de l'envoyer vers les urgences de  l'hôpital, nous le prenons directement en charge, en hospitalisation de courte durée. Le patient est transfusé et ensuite il repart dans sa résidence ou chez lui". Le service de médecine générale de la clinique du Pré compte 10 lits d'hospitalisation de jour et 16 lits en hospitalisation classique. Quant aux actes médicaux, ils sont pris en charge comme chez n'importe quel médecin généraliste, sans dépassement d'honoraire. 

Le service de médecine générale de la clinique du Pré permet, entre autre, de soulager les urgences de l'hôpital du Mans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu