Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences
Dossier : Coronavirus

Virus chinois : un cas suspect pris en charge par SOS Médecins à Bordeaux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Dans un post Facebook, SOS médecins annonce ce vendredi avoir pris en charge un patient originaire de Chine suspecté d’être affecté par le coronavirus 2019-nCov. L'homme a été admis au CHU de Bordeaux "pour bilan et observation".

Les médecins de SOS Médecins à Bordeaux ont procédé aux mêmes protocoles que leurs collègues chinois.
Les médecins de SOS Médecins à Bordeaux ont procédé aux mêmes protocoles que leurs collègues chinois. © AFP - Xiong Qi / Xinhua

C'est sur Facebook que SOS Médecins à Bordeaux a annoncé la nouvelle ce vendredi. L'association affirme avoir pris en charge ce jeudi un patient qui pourrait être atteint par le coronavirus chinois. Il s'est présenté dans le centre bordelais situé rue de la pelouse de Douet car il souffrait de fièvre et de toux. Le médecin qui l'a pris en charge lui a alors demandé s'il avait récemment voyagé. L'homme a précisé qu'il venait de Chine dont il est originaire et qu'il avait transité par les Pays-Bas. Il a également expliqué qu'il avait été en contact avec des personnes de la province de Wuhan.

Alerte sanitaire

Le médecin a alors déclenché l'alerte sanitaire et le protocole prévu par le ministère de la Santé. La salle de consultation a été mise en isolement. Le SMUR de Bordeaux est intervenu pour prendre en charge le patient et le transférer vers le CHU où il a été placé en observation. SOS médecins se félicite d'ailleurs de l'excellente coordination des équipes d'urgence. 

Joint au téléphone, le docteur Moliexe, chargé de communication à SOS Médecins Bordeaux, a tenu à rassurer les patients qui se trouvaient à ce moment là dans la salle d'attente en précisant que le risque de contamination était nul sans un contact rapproché. Il précise d'ailleurs que le médecin qui a effectué la consultation a pu poursuivre son travail et rentrer chez lui normalement en fin de journée.

Sollicitée par nos soins, l'Agence région d'hospitalisation affirme qu'elle ne peut pas infirmer ni confirmer ces faits et qu'elle ne fera pas de communication sur des cas potentiels. 

Interrogée à la sortie du Conseil des ministres ce vendredi, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a affirmé que "le risque d'importation depuis Wuhan est modéré. Il est maintenant pratiquement nul, puisque la ville est isolée. Les risques de cas secondaires autour d'un cas importé sont très faibles et les risques de propagation du virus dans la population sont très faibles". Jeudi, elle avait déclaré qu'il n'y avait pour le moment "aucun cas avéré en France".

Le coronavirus se propage. - Visactu
Le coronavirus se propage. © Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu