Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Vitré : un décès et cinq cas confirmés de coronavirus à la maison de santé de La Gautrays

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Cinq cas de coronavirus ont été confirmés à la maison de santé la Gautrays de Vitré. Un des malades, un homme de 94 ans, est décédé samedi soir. Les cinq cas sont des résidents de l'unité de soins de longue durée de l'établissement. Ces patients ont été confinés dans une unité spécialisée Covid-19.

Maison de retraite - photo d'illustration
Maison de retraite - photo d'illustration © Radio France - Cécile Soulé

C'est le premier décès d'un patient de la maison de santé de la Gautrays à Vitré. Un homme de 94 ans, testé positif au nouveau coronavirus. Il présentait des facteurs de comorbidité. Quatre autre résidents de l'établissement sont également positifs, ils ont été isolés dans une unité spécialisée Covid-19  de la Gautrays. Cette unité accueille aussi des cas suspects, qui présentent des symptômes de la maladie.

Le directeur de l'établissement Patrick Gras explique que "conformément aux demandes du Ministre de la Santé, _l'établissement a mis en place un isolement individuel des patients atteints par le coronavirus_." Néanmoins, certains résidents de l'unité de soins longue durée, dont proviennent les cas de coronavirus, partagent aujourd'hui des chambres à deux lits, "faute de moyens et de pouvoir faire autrement" précise Patrick Gras.

Le directeur de l'établissement concède "qu'il y a pu avoir des contacts entre résidents avant que les cas Covid-positifs soient détectés, pendant les périodes de restauration", mais que "toutes les mesures d'éloignement avaient été mises en place dès le début du confinement." L'unité spécialisée Covid-19 est encadrée par des professionnels de santé.

Pour communiquer avec les familles, interdites de visites depuis le début du confinement, les résidents sont accompagnés pour utiliser Skype ou le téléphone.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu