Santé – Sciences

Vive le vent et la pluie... pour les allergiques

Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique mercredi 12 avril 2017 à 11:10

Le beau temps ne fait pas que des heureux
Le beau temps ne fait pas que des heureux © Maxppp - Jean-Yves Desfoux

Soleil, absence de pluie et de vent, tous les ingrédients sont réunis en Bretagne pour la diffusion des pollens. 20 à 30% de la population est allergique, comme 90 % des asthmatiques. Des gestes préventifs existent.

Ça ne manque pas de bouleau

Avec les beaux jours secs de ces derniers temps, il y a beaucoup plus de pollens dans l'air en Bretagne actuellement.

Le pic pour le bouleau (beaucoup d'allergiques) a été atteint la semaine dernière. Ça devrait durer encore deux semaines. Puis, vont suivre les pollens de tous les autres arbres et, en mai, les graminées.

Sophie Frain, infirmière conseillère en environnement intérieur et analyste pollinique à l'Association Capt'air Bretagne fait le point sur la situation.

Sophie Frain de l'Association Capt'air Bretagne

Moins de pollens sur le littoral et en Centre-Bretagne

Il n'y a pas d'âge pour devenir allergique. On peut l'être très jeune et "de plus en plus de personnes le deviennent au fil du temps", à cause de la pollution, selon Sophie Frain.

En Bretagne, les personnes allergiques sont moins exposées en bord de mer, en raison du vent qui disperse les pollens.

Il y a aussi moins de pollens de bouleau actuellement en Centre-Bretagne, selon les relevés polliniques pratiqués par Capt'Air sur 5 sites : Brest, Dinan, Pontivy, Rennes et Saint Brieuc.

Allergie aux pollens. C'est la période ! - Maxppp
Allergie aux pollens. C'est la période ! © Maxppp - Karl-Josef Hildenbrand

Des gestes préventifs existent

Ne pouvant rien faire sur l'air extérieur, c'est en intervenant sur leur intérieur, que les personnes allergiques peuvent agir. Parmi les gestes préventifs :

Fermer les fenêtres de 10h à 18h (période où les pollens sont le plus dans l'air)

Éviter d'étendre les draps dehors (ils captent les pollens)

Se rincer les cheveux en rentrant chez soi (pour les libérer des pollens captés)