Santé – Sciences

Vivre avec le coeur d'un autre

Par Gabriel Massenot, France Bleu Provence samedi 26 septembre 2015 à 20:27

Béatrice Orives et Jean-Pierre Chave, Pst ADOT13
Béatrice Orives et Jean-Pierre Chave, Pst ADOT13 © Radio France - Gabriel Massenot

La doyenne des greffés du cœur veut motiver les Marseillais à devenir donneurs d'organes. Elle était présente ce samedi à la Foire de Marseille. 20 000 personnes sont en attente d'une greffe actuellement en France.

L'histoire de Béatrice Orives est incroyable. Sa maladie cardiaque est génétique et quand on lui parle de transplantation en 1984, elle n'a que 16 ans et n'imagine pas qu'une telle opération existe.

Réticente au départ, elle sera finalement opérée. Aujourd'hui, à 47 ans, elle vit toujours avec le même cœur. Le cœur d'un donneur qu'elle ne connaît pas, anonymat oblige.

Le témoignage de Bétrice, doyenne des greffés du coeur.

Il faut savoir qu'en France, le don d'organes vitaux (cœur, poumon, etc...) ne s'effectue que sur des personnes en état de mort clinique, artificiellement maintenues en vie. Il est donc impossible de prélever un organe sur quelqu'un qui est mort sur le coup, lors d'un accident de la route par exemple.

À lire aussi : plus d'information sur le don d'organes dans votre région .