Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vosges : la courbe du nombre de patients Covid hospitalisés en légère décrue

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le nombre de malades atteints du coronavirus hospitalisés dans les Vosges en légère baisse depuis la semaine dernière. La déprogrammation des opérations non urgentes se poursuit mais de manière ciblée. A l'hôpital de Remiremont tous les malades sont testés dès l'admission.

Personnel soignant à l'hôpital
Personnel soignant à l'hôpital © Radio France - Herve Toutain

"Nous sommes sur un plateau, avec un nombre de malades positifs à la Covid-19 en légère baisse", c'est le constat du docteur Mazen Chammas président de la commission médicale de l'hôpital de Remiremont. Moins d'entrées et un nombre de sorties quasi équivalent chaque jour.

Pour faire face à l'afflux de patients, dès le début de la deuxième vague le mois dernier, les opérations non urgentes ont été déprogrammées progressivement "mais l'expérience acquise au printemps nous a servi, pas question de reporter aveuglément" explique le docteur Chammas. Ainsi les opérations dans les services d'oncologie et d'obstétrique ont été conservées à 100%. Pour les autres spécialités les interventions ont été réduites en moyenne de 50%.

Généralisation des tests dès l'admission à l'hôpital

Autre acquis, la nette séparation des services dédiés aux malades Covid de ceux réservés aux autres patients. Mesure encore renforcée à l'hôpital de Remiremont par la généralisation des tests dès l'admission. "On ne va pas hospitaliser un malade sans savoir son statut vis à vis de l'épidémie" souligne le docteur Stéphanie Chevalier vice-présidente de la CME. Autrement dit, si le patient est très symptomatique, un test antigénique est pratiqué. Si ce test est positif, le patient est hospitalisé en secteur Covid.  En l'absence de symptômes francs c'est un test PCR qui est pratiqué. En attendant le résultat, le malade est isolé dans une chambre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess