Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Vosges : le Département demande à l'Etat d'aider les secteurs du handicap, l'enfance et l'aide à domicile

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Réunis ce lundi 19 octobre en commission permanente, les élus du Département des Vosges approuvent une motion "dénonçant le risque de dégradation du climat social chez les professionnels" constatant que les trois secteurs ont été les oubliés des hausses de salaires promises.

Les secteurs de l'aide à domicile, du handicap et de la protection de l'enfance ont été oubliés, selon le Département des Vosge
Les secteurs de l'aide à domicile, du handicap et de la protection de l'enfance ont été oubliés, selon le Département des Vosge © Maxppp - Vanessa Meyer

Le Département des Vosges écrit dans un communiqué ce mardi 20 octobre, constater que les secteurs du handicap, de la protection de l'enfance et de l'aide à domicile ont été oubliés, oubliés par le Ségur de la Santé pendant lequel "le Président de la République a promis une revalorisation salariale au profit des agents hospitaliers et des professionnels des établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes". Ils ont été "omis du dispositif, alors qu'ils ont été très mobilisés et exposés pour prendre en charge les usagers et personnes fragiles". 

Non-respect du principe d'égalité ..., selon les élus vosgiens 

Les élus vosgiens, réunis en commission permanente ce lundi 19 octobre, estiment qu'"il y a un non-respect du principe d'égalité de traitement à équivalence de diplôme, de métier et de mission". Toujours selon les élus, cette situation "risque de provoquer des démotivations, et des difficultés de recrutement dans ces trois secteurs handicap, protection de l'enfance et aide à domicile".  Le Département demande à l'Etat de "prendre des dispositions réglementaires et financières nécessaires". 

Lors de cette même commission permanente, les conseillers départementaux approuvent une prime Covid-19 pour les établissements médico-sociaux d'un montant de 636 774 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess