Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VOTRE AVIS - Comprenez-vous le malaise des infirmiers ?

lundi 7 novembre 2016 à 16:50 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Une "vague blanche" risquent de déferler ce mardi 8 novembre dans les rues. Dix huit organisations d'infirmiers libéraux ou étudiants appellent les infirmiers mais aussi les aides-soignants et autres personnels hospitaliers à se mobiliser contre la dégradation de leurs conditions de travail.

Les syndicats d'infirmiers dénoncent les pressions budgétaires et la course à la rentabilité
Les syndicats d'infirmiers dénoncent les pressions budgétaires et la course à la rentabilité © Maxppp - PQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Dijon, France

Il y avait eu le 14 septembre et une première mobilisation pour dénoncer la dégradation des conditions de travail. Ce mardi 8 novembre, l'ensemble des organisations d'infirmiers libéraux et salariés appellent à une nouvelle journée d'action nationale. Pêle-mêle, les syndicats dénoncent des pressions budgétaires trop fortes et une course à la rentabilité. Les facteurs contribuant au malaise des infirmiers sont nombreux : fermetures de services, manque de personnels. Les organisations syndicales notent que depuis dix ans les conditions de travail ne cessent de se dégrader. A tel point que cet été, au moins cinq infirmiers ont mis fin à leurs jours.

Abrogation de la loi santé

L'intersyndicale FO-CGT-Sud réclame l'arrêt des fermetures de lits et les suppressions de postes mais aussi l'abrogation de la loi santé et le plan d'économies de 3,5 milliards d'euros d'ici 2020 décrétés par le gouvernement. En Côte-d'Or, un rassemblement est prévu devant le siège de l'ARS (Agence régionale de santé) à Dijon à 14h30.

  • Comprenez-vous le malaise des infirmiers ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce mardi à 8h15 en appelant le 03 80 42 15 15.

  • A 7h50, l'invité France Bleu Bourgogne est Marien Lovichi, délégué du syndicat Convergence Infirmières pour la Côte-d'Or.