Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Santé – Sciences

VOTRE AVIS - Donnez-vous votre sang?

lundi 25 juillet 2016 à 18:34 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Après l'attentat de Nice, beaucoup de personnes se sont présentées à l'établissement Français du sang pour donner leur sang. Un élan de solidarité que l'EFS espère faire durer. En effet pendant la période d'été, les dons sont en général moins nombreux alors que les besoins augmentent.

A Dijon, 3,5 % des personnes en âge de donner  leur sang ont fait un don en 2015
A Dijon, 3,5 % des personnes en âge de donner leur sang ont fait un don en 2015 © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

En ce mois de juillet les infirmiers et infirmières observent un phénomène récurrent : le manque régulier de sang. Après l'attentat de Nice, beaucoup de donneurs se sont mobilisés pour les victimes de l'attaque meurtrière. Les centres de transfusion sanguine n'ont pas pu recevoir toutes les personnes. Les responsables ont demandé aux donneurs de revenir quelques jours plus tard. Dans la semaine qui a suivi l'attentat de Nice, on a noté une augmentation de 30 % des dons. Il faut dire qu'à ce moment de l'année, les dons sont généralement en baisse. Bons nombres de donneurs sont en vacances.  A la fin du mois de juin,, l'établissement Français du sang de Dijon estimait qu'il manquait 400 donneurs par jour pour avoir un stock de 14 jours d'avance. Actuellement, on est autour de 12 jours de stock.

3,5 % de donneurs à Dijon

Pour rester auto suffisant, l'établissement Français du sang en Bourgogne-Franche-Comté a besoin de 550 dons par jour. En Côte-d'Or, 53 % des donneurs sont des femmes. Ce chiffre atteint 60 % pour les moins de 30 ans. Les jeunes donnent beaucoup: 24 % ont entre 30 et 45 ans. A Dijon, 3,5 % seulement des personnes en âge de donner ont fait un don en 2015. L'objectif de l'établissement Français du sang est d'atteindre les 4,5 %. Pour donner son sang, il faut être âgé entre 18 et 71 ans, être en bonne santé. Un entretien avec un médecin est réalisé avant un don. Le don dure environ 45 minutes.

  • Donnez-vous votre sang ? témoignez sur Facebook et Twitter et ce mardi à 8h15 au 03 80 42 15 15