Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vous êtes accro aux jeux en ligne ? Le CHU de Dijon a besoin de vous

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Bourgogne

Le service d'addictologie du CHU Dijon Bourgogne recherche une trentaine de volontaires pour une étude consacrée à l'addiction aux jeux vidéos sur internet. Qui est concerné ? Pour quoi faire et dans quels buts ? Voici les explications.

ADDICTION AUX JEUX VIDEO EN LIGNE
ADDICTION AUX JEUX VIDEO EN LIGNE © Maxppp - SYLVIE CAMBON

Qui est concerné ?

Cette enquête s'adresse à toute personne de 12 ans et plus et qui utilise de manière excessive les jeux en ligne (hors jeux avec des gains d'argent). Excessive cela veut dire que cette addiction a des incidences sur la vie sociale, familiale, professionnelle ou scolaire, certains joueurs passant parfois jusqu'à dix heures par jour devant l'écran. Il faut aussi aussi qu'elle soit motivée pour diminuer ou arrêter cette activité, et qu'elle n'y soit pas arrivée, malgré plusieurs tentatives.     

Ces accros doivent aussi utiliser le jeu en ligne pour soulager une humeur négative, de l'anxiété ou encore de la culpabilité.  

Quel protocole ? 

Si vous répondez à tous ces critères et si ça vous tente de participer à cette étude,  pendant une semaine, vous aurez cinq séances de stimulations quotidiennes d'une dizaine de minute, simples, sûres, sans prémédication et sans danger. Elles s'effectuent avec un casque munis d'électrodes. Il y a ensuite un suivi de douze semaines sous forme d'une consultation par mois.

stimulation transcrânienne - Aucun(e)
stimulation transcrânienne - CHU Dijon Bourgogne

Comment participer à cette étude ? 

Les intéressés peuvent contacter directement le service d'addictologie du CHU Dijon Bourgogne au 03.80.29.37.69 ou par mail

Pourquoi cette étude ? 

L'addiction aux jeu en ligne est un trouble encore nouveau et très peu documenté. Ce comportement addictif s'est largement intensifié et diversifié au cours de ces dernières années. L'étude a pour objectif d'évaluer l'efficacité de la stimulation cérébrale sur ce trouble. Les addictions comportementales toucheraient moins de 5% de la population. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu