Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vous pouvez dorénavant vous faire rappeler par téléphone par un conseiller de la CPAM d'Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Vous avez une question sur un arrêt de travail ou le remboursement de soins médicaux, par exemple? Il est maintenant possible de se faire rappeler par un conseiller de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie d'Indre-et-Loire. La réouverture de l'accueil physique n'est pas encore programmée.

Depuis le 24 avril, il est possible de prendre un RDV téléphonique avec un conseiller de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie d'Indre-et-Loire.
Depuis le 24 avril, il est possible de prendre un RDV téléphonique avec un conseiller de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie d'Indre-et-Loire. - ©Site web CPAM d'Indre-et-Loire

C'est une initiative qui vise à compenser la fermeture des accueils physiques de la CPAM d'Indre-et-Loire depuis le début du confinement et jusqu'à une date qui reste indéterminée : Il est désormais possible de prendre un rendez-vous téléphonique personnalisé avec un Conseiller de la CPAM 37.
Il suffit d’aller sur le site ameli.fr et directement depuis la page d’accueil, cliquer sur "Contacter la CPAM d’Indre et Loire".
Vous choisissez la date et l’heure qui vous conviennent dans le planning proposé, puis un conseiller de la CPAM vous rappelle au moment prévu.

Plus de 100 rendez-vous téléphoniques par jour à partir du 11 mai

Depuis le 24 avril, la CPAM 37 peut répondre à 60 questions par jour. A partir de lundi 11 mai, le dispositif sera renforcé et les conseillers pourront dialoguer avec plus de 100 personnes, quotidiennement. La plupart des questions portent sur le paiement des arrêts de travail : les assurés veulent principalement savoir si les documents nécessaires ont été reçus et si les indemnités journalières ont été payées (ou le seront prochainement). Les autres demandes concernent le remboursement des soins médicaux et les délais de paiement.

Chaque rendez-vous dure 15 minutes. Dans 99% des cas, ça suffit pour que l'assuré obtienne les réponses à ces questions. Si ce n'est pas le cas, la CPAM propose de rappeler la personne en dehors des plages de rendez-vous pour un entretien plus long.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess