Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : attention les pollens sont là !

-
Par , France Bleu Auxerre

La saison des allergies est lancée. Le département de l'Yonne mais aussi la Seine et Marne, l'Aube, la Côte-d'Or et la Nièvre sont en orange sur la carte des risques allergiques. C'est le 4e niveau d'alerte sur 5.

Les pollens sont de retour
Les pollens sont de retour © Maxppp - Lionel VADAM

Les allergiques l'ont sans doute remarqué : depuis quelques semaines déjà, les pollens sont arrivés. "En ce moment dans nos contrées, ce sont surtout des pollens d'arbres que l'on rencontre. La période printanière au sens large, de février à avril, est consacrée essentiellement aux pollens d'arbre", explique Elise Darlay spécialiste des pollens au sein du réseau de surveillance de l'air ATMO Bourgogne-Franche-Comté.

Les noisetiers arrivent en fin de floraison et ne gêneront bientôt plus les allergiques, en revanche les pollens d'aulne, de cyprès, de frêne et de peuplier montent en puissance. "Pour l'instant, on n'a pas encore vu de pollen de bouleau mais  il va arriver aussi, et en général, c'est le grand méchant du printemps en termes de pollens", ajoute Elise Darlay.

Jusqu'en été, voire jusqu'à l'automne

Les yeux qui piquent, le nez qui coule, la gorge qui gratte : on estime qu'un Français sur quatre est touché par des allergies respiratoires. Et la période de gêne s'étend jusqu'à l'été, voire l'automne. "Après la saison des pollens vient la saison des herbacés, qui va se lancer progressivement. C'est ce qu'on appelle le rhume des foins et que beaucoup de gens connaissent. Cela intervient surtout en été quand on a de grandes graminées, des herbes hautes qui font éternuer beaucoup de gens en cette période", conclut Elise Darlay, qui note aussi une troisième vague allergique à l'automne, liée à la prolifération de l'ambroisie, une plante allergène très invasive présente dans certains secteurs seulement. 

Carte de vigilance des pollens du RNSA
Carte de vigilance des pollens du RNSA - capture écran - pollens.fr

Cinq capteurs pour compter les pollens

Pour renseigner les allergiques et les médecins, les relevés publiées par le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) sont très importants. En Bourgogne Franche Comté, c'est l'organisme Atmo Bfc qui effectue cette surveillance à l'aide de cinq capteurs,  installés à Dijon, Châlons-Sur-Saône, Nevers, Besançon et à Bart près de Montbéliard. Cette machine ressemble à une petit tambour qui tourne, avec une sorte de ruban adhésif à l'intérieur. Ce ruban est un capteur qui récolte le pollen et permet de savoir quand il s'est déposé. Chaque semaine, de février à la mi-octobre, un technicien retire le capteur et analyse son contenu au microscope.

Selon la forme de chaque pollen, les spécialistes sont ainsi capables de déterminer avec certitude ce qui circule, à quel moment et dans quelles quantités. Des informations utiles pour les personnes allergiques qui peuvent ainsi adapter leurs comportements, mais aussi pour les professionnels de santé qui adaptent les prescriptions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess