Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Yonne : de nouvelles mesures dès lundi 5 octobre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus

-
Par , France Bleu Auxerre

L'Yonne est passée en zone d'alerte face à l'épidémie de coronavirus. Pour limiter la propagation de la Covid-19, la Préfecture vient de prendre de nouvelles mesures qui entreront en vigueur le lundi 5 octobre prochain, dont l'extension du port du masque.

Eve Robert de l'Agence Régionale de Santé (à gauche) et Henri Prévost le Préfet de l'Yonne (à droite)
Eve Robert de l'Agence Régionale de Santé (à gauche) et Henri Prévost le Préfet de l'Yonne (à droite) © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Ce vendredi l'Yonne est passée en zone d'alerte face au coronavirus. L'épidémie progresse dans notre département. C'est ce que constate l'Agence Régionale de Santé au regard des données de l'épidémie. En effet, le taux d'incidence (le nombre de cas pour 100 000 habitants) est désormais de 64 cas pour 100 000 habitants, là où le seuil est fixé à 50. Autre indicateur, le taux de positivité, 7% des tests réalisés dans l'Yonne s'avèrent positifs contre 5% au niveau national.

" Nous ne sommes ni dans la situation parisienne, ni dans la situation dijonnaise" relativise Henri Prévost le Préfet de l'Yonne qui vient de prendre de nouvelles mesures dans un but préventif. Elles entreront en vigueur dès lundi prochain, le 5 octobre. 

Le port du masque obligatoire dans des rues d'Auxerre et Sens

La principale mesure est l'extension du port du masque. Il sera désormais obligatoire sur l'ensemble des marchés du département qu'ils soient en extérieur ou en intérieur. Le masque devient obligatoire également à proximité, devant, les établissements scolaires du second degré (les collèges et lycées), les établissements du supérieur ( comme l'IUT d'Auxerre par exemple) et enfin devant les centres de formations et d'apprentissage.

Le port du masque devient aussi obligatoire à Auxerre et Sens dans certaines rues. Principalement dans le centre ville des deux grandes agglomérations du département. C'est en effet à Auxerre et à Sens que le virus circule le plus à l'heure actuelle. Il sera ainsi obligatoire de porter son masque de 9 heures à 21 heures , week-end inclus. Enfin, le masque est également obligatoire dans les gares routières de Sens et d'Auxerre.

L'obligation du port du masque étendue dans l'Yonne : 

  • Certaines rues d'Auxerre et certaines rues de Sens de 9 heures à 21 heures
  • Sur les marchés intérieurs et extérieurs du département
  • Aux abords des collèges, lycées, établissements du supérieur, centres de formations et d'apprentissage
  • Dans et aux abords des gares routières de Sens et d'Auxerre

Interdiction des rassemblements festifs et familiaux de plus de 30 personnes dans les établissements recevant du public

Pour limiter cette seconde vague de l'épidémie les rassemblements sont eux aussi limités. Les vide-greniers et brocantes sont pour l'instant interdits dans l'Yonne. Interdits également, les rassemblements festifs ou familiaux de plus de trente personnes prévus dans salles polyvalente ou des chapitaux. Cela concerne, par exemple, les baptêmes, les mariages ou anniversaires. Si elle n'a pas de pouvoir contraignant quant à la sphère privée, la préfecture déconseille vivement les grands rassemblements chez soi. Le nombre de trente est une donnée fixée par les épidémiologiste qui vise à limiter, aussi, la formation de clusters importants.

Enfin, la jauge des rassemblements est revue à la baisse avec seulement 5000 personnes autorisées désormais dans l'enceinte de l'Abbé Deschamps à Auxerre. C'est le casdès ce soir avec le match AJA/Ajaccio comptant pour la 6e journée de Ligue 2.

En effet, à l'heure actuelle seuls deux patients sont pris en charge dans les services de réanimation du département. Il n'y a que 18 places rappelle Eve Robert, déléguée départementale de l'Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté. L'objectif est de ralentir la propagation du virus " les patients atteints de coronavirus ne viennent pas à la place des patients classiques mais ils viennent en plus " souligne-t-elle.

Les mesures entrent en vigueur ce lundi 5 octobre dans l'Yonne. Elles sont valables pour une durée d'au moins quinze jours. Le délai nécessaire pour évaluer leur efficacité. 

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess