Santé – Sciences

Yonne : des patients sans médecin retrouvent un suivi

Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre mardi 2 février 2016 à 18:22

Un bilan médical est réalisé lors du premier rendez-vous
Un bilan médical est réalisé lors du premier rendez-vous © Radio France - Renaud Candelier

A Sens dans l'Yonne, en un mois onze retraités sans médecin traitant ont pu de nouveau être suivis. C'est SOS médecins désormais qui les prend en charge. Ce dispositif expérimental unique en France a commencé au début du mois de janvier 2016.

Joceline fait partie des nouveaux bénéficiaires. Ces derniers jours, elle reçu la visite pour la première fois d'un docteur de SOS médecin. A 66 ans, cette jeune retraitée attendait ce moment avec impatience, car elle a réellement besoin d'un suivi en raison de multiples pathologies: hypertension, diabète, risques de phlébite et une tendance dépressive. Et autant de médicaments pour lesquels elle avait du mal à faire renouveler ses ordonnances depuis son déménagement à Sens il y a trois ans.

Une première visite très attendue par Joceline

Ni médecin proche, ni permis de conduire

 "Lorsque je suis arrivée à Sens, j'étais atterrée parce qu'on ne pouvait pas trouver de médecin généraliste. Je téléphonais, mais on me disait non, on ne peux pas vous prendre". Joceline finit par trouver un médecin mais qui est rarement disponible pour la recevoir. Elle garde alors comme médecin traitant celui qu'elle avait à Coulommier (Seine-et-Marne). Mais elle n'a pas le permis de conduire et la situation s'avère trop compliquée pour un suivi à la hauteur de ses besoins. "Nous sommes de moins en moins de médecins dans la ville. Ceux qui restent sont submergés, ils ne peuvent plus prendre de nouveaux patients" confirme Jean-Luc Dinet, président de l'antenne de SOS médecins à Sens

Renouveler les ordonnances

"Là, nous allons vous prendre en charge pour la partie traitante. Je vais vous examiner et renouveler vos médicaments pour trois mois. Et dans trois mois, vous ne vous occupez de rien, on reviendra vous voir", explique le docteur Dinet. La structure SOS médecins va donc assurer le suivi trimestriel de ces nouveaux patients, mais sans être considérée comme "médecin traitant" auprès de la sécurité sociale. Ce volet de l'expérimentation a été refusé par les autorités publiques. L'accompagnement se limite alors aux maladie chroniques. Pour tous les autres besoins de santé, les patients pourront toujours faire appel à SOS médecins, soit à domicile, soit sur rendez-vous au cabinet médical de Sens, avec l'avantage que chaque praticien de l'association aura accès à dossier médical du patient.

Ce dispositif s'inscrit dans la politique de santé engagée par la ville de Sens qui a pris d'autres mesures destinées à attirer de nouveaux médecins généralistes:

"Une prime de 15.000 euros" Marie-Louise Fort, maire de Sens

De nombreux départs à la retraite chez les médecins 

Actuellement la ville de Sens compte vingt six médecins généralistes. La moitié pourrait prendre leur retraite dans les années qui viennent. 

"Un changement de société en matière de santé" Marie-Louise Fort, maire de Sens

Si vous avez plus de 65 ans, que vous êtes malade et sans médecin traitant, vous pouvez appeler le CCAS de Sens au 03 86 65 80 35.