Santé – Sciences

Yonne : le premier service de soins palliatifs du département ouvre à Sens

Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre lundi 10 octobre 2016 à 6:00

Le premier service hospitalier de soins palliatifs de l'Yonne ouvre ce lundi 10 octobre 2016
Le premier service hospitalier de soins palliatifs de l'Yonne ouvre ce lundi 10 octobre 2016 © Radio France - Renaud Candelier

Jusqu'à présent, les personnes en soins palliatifs étaient suivies par l'unité mobile, dans différents services hospitaliers ou à domicile. Ce service composé de six lits est aussi aménagé pour accueillir les familles

C'est une première dans l'Yonne. Une unité de soins palliatifs est lancée lundi à l'hôpital de Sens. Ce service compte pour le moment six lits doit accueillir ses premiers patients ce lundi 10 octobre 2016. Jusqu'à présent, des personnes étaient suivies en soins palliatifs à Auxerre et Sens mais au sein de différents services ou à domicile. L'objectif de cette unité est de consacrer du temps et de l'attention à des patients atteints de maladies chroniques incurables.

"Une salle est réservée à l'accueil des familles" - Reportage de Renaud Candelier

A premier vue, cela ressemble à n'importe quel service d'hôpital, sauf qu'on y trouve une "salle des familles". Le docteur Anne Guédon, responsable du service : "Elle est composée d'un salon, d'une table basse, d'un table où les gens peuvent manger et de chaises, lampadaire, des jolis rideaux, un poste de musique, une cuisine avec micro-ondes, cafetière, bouilloire et frigo".

Des patients accueillis pendant une demi-journée

Des proches qui ont toute leur place dans ce service précise, le docteur Jérémy Jauniot: "C'est aménagé pour qu'ils puissent dormir dans cette pièce ou dans les chambres". Ici l'idée est d'accorder du temps, une demi-journée par patient par exemple lors de l'accueil dans le service explique Anne Guédon : "Une demi-journée c'est très long. Dans d'autres services ils accueillent cinq, six, sept patients par demi-journée. Donc on n'est vraiment pas dans la même unité temporelle dans une unité de soins palliatifs."

Transformer un lit en baignoire

On y trouve aussi du matériel adapté comme cette baignoire souple qui permet de prendre un bain dans son lit. "C'est un appareil composé de deux cuves, d'une douche et d'un système qui chauffe l'eau. Cela permet de doucher les gens (ndr : allongés) et de récupérer l'eau ensuite, on transforme ainsi le lit en une baignoire". Ici les huiles essentielles ou la sophrologie ont aussi leur place. Et les soignants disent qu'écouter son patient, c'est déjà une forme de soin.

Partager sur :