Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : une opticienne mobile pour rendre service aux personnes âgées et rompre leur solitude

-
Par , France Bleu Auxerre

Opticienne mobile, Émilie Feret opère dans le nord de l'Yonne pour les des particuliers, entreprises mais aussi Ehpad et maisons de retraite, auprès des personnes âgées. Un service essentiel pour ces patients qui ne peuvent ou ne veulent plus se déplacer, surtout depuis la crise sanitaire.

Émilie Feret est opticienne mobile et opère dans le nord de l'Yonne, chez les personnes actives ou celles qui sont fragiles, comme dans les Ehpad ou maisons de retraite. Pour s'occuper de la santé visuelle des patients. Mais aussi être à l'écoute.
Émilie Feret est opticienne mobile et opère dans le nord de l'Yonne, chez les personnes actives ou celles qui sont fragiles, comme dans les Ehpad ou maisons de retraite. Pour s'occuper de la santé visuelle des patients. Mais aussi être à l'écoute. © Radio France - Nicolas Fillon

Changer de lunettes ou contrôler sa vue, c'est devenu encore plus compliqué avec la crise sanitaire. Pas qu'à cause des rendez-vous repoussés ou délais rallongés, mais aussi parce que beaucoup de patients, notamment les personnes âgées, ont peur de sortir ou ne peuvent tout simplement pas ou plus se déplacer. Pour y remédier, Émilie Feret, une opticienne mobile, a lancé son activité de service à la personne depuis le mois d'octobre dans le Loiret, la Seine-et-Marne mais aussi l'Yonne.

Cette ancienne gérante de magasin d'optique durant près de 15 ans a voulu "découvrir autre chose et redonner un sens différent" à son métier, qui lui laisse "la liberté de pouvoir s'organiser comme on veut et de ne plus être dans le côté commercial mais plutôt dans l'écoute du besoin des patients". Elle se déplace dans les environs de Sens et de Joigny, chez les habitants, dans les entreprises, pour les personnes actives... mais aussi pour les plus fragiles, dans les maisons de retraite et les Ehpad. Comme dans celui de la Résidence Prieur de la Côte-d'Or de Joigny. Cet après-midi, elle a rendez-vous avec trois résidents, rendez-vous fixés au préalable avec des membres de la famille ou tuteurs.

Yonne : une opticienne mobile pour rendre service aux personnes âgées et rompre leur solitude / Reportage : Nicolas Fillon

Changements de monture, réparations de lunettes et bilans visuels

Premier patient, René*, 89 ans qui doit changer de montures parce que sa vieille paire lui glisse du nez. Il en essaye plusieurs avec l'opticienne mobile, masquée, gantée, blousée et à distance, Covid-19 oblige. Assis avec son déambulateur à côté de lui, le vieil homme aux yeux rieurs et à la voix douce lui souffle : "Je ne voudrais pas abuser de votre temps." "Mais je suis là pour ça, pour que vous puissiez y voir plus clair" répond Émilie Feret. 

"Je préfère les montures qui sont un peu plus imposantes pour mieux sentir qu'elles sont sur mon nez. Bon, ça me donne un air sévère, mais je n'en ai plus rien à foutre, je n'ai plus à plaire", glisse René d'un clin d'œil en se regardant dans le miroir avec sa nouvelle paire sur le nez. "Je vais lancer la commande rapidement pour vous les apporter d'ici 15 jours", lance l'opticienne mobile, qui s'occupe également de tout ce qui est prise en charge sécurité sociale et mutuelle. "Dans 15 jours, je serai là. En principe. Mais si je ne suis pas là, vous laisserez les lunettes" rétorque, toujours espiègle, le presque nonagénaire.

Changement de montures, réparations de lunettes, bilans visuels mais aussi livraisons : l'opticienne mobile Émilie Feret est équipée "comme dans un magasin".
Changement de montures, réparations de lunettes, bilans visuels mais aussi livraisons : l'opticienne mobile Émilie Feret est équipée "comme dans un magasin". © Radio France - Nicolas Fillon

Changement de montures, réparations de lunettes, bilans visuels mais aussi livraisons : l'opticienne mobile est équipée "comme dans un magasin, en s'adaptant aux personnes qui peuvent difficilement se déplacer ou qui ne le peuvent plus, que ce soit pour aller chez l'ophtalmo ou l'opticien" résume Émilie Feret. Un service essentiel pour les personnes âgées. "On vient jusqu'à elles, et c'est vraiment un plus à la fois pour les familles, les patients et les équipes soignantes. Ils ont ça en moins à gérer."

Être aussi à l'écoute des personnes âgées, qui se confient sur leur solitude

Mais les consultations sont parfois les seules visites que les résidents de cet Ehpad ont dans la semaine. Surtout depuis la crise sanitaire. René se confie sur son état de santé, les soucis de la vie, de sa fin de vie. "Déstabilisé" par sa perte d'équilibre, il dit ne plus sortir seul. "Je pars du principe que l'âge est là, on a été, et on ne peut plus être. Je suis très conscient qu'un jour, je vais partir. Mais ce qui me fait beaucoup de mal, c'est que je ne peux plus faire ma toilette tout seul. Et puis, ça m'embête d'être à charge. Mon seul souhait, c'est de partir le plus rapidement possible." 

Émilie Feret écoute, réconforte, encourage. "Mais que ce soit moi, ou toutes les personnes qui sont ici, on est là pour vous aider, vous n'êtes pas une charge !" Ces mots, cette compagnie, ça fait chaud au cœur de René. Qui ressent une profonde solitude. "Je suis dans ma chambre, tout seul, avec mes bouquins. Je n'ai pas beaucoup de visites depuis que j'ai atterri ici. Ici, on m'a éloigné. Et les gens ne viennent pas, il faut une voiture pour venir." Mais René finit par sourire. Et expliquer qu'il fait "avec". "Et puis, je me dis que c'est la vie. Mon tour viendra, mais pour l'instant, il n'y a pas de place !"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Si Émilie Feret est avant tout opticienne mobile, c'est ce genre d'échanges, fréquents, qui la font passer de professionnelle à, en quelque sorte, confidente des personnes âgées qu'elle rencontre. "Les gens que je rencontre sont charmants" s'enthousiasme-t-elle. "Ce n'est pas du tout le même contact qu'avec des clients en magasins. Là, les personnes âgées sont beaucoup plus chaleureuses. Ils aiment bien discuter. C'est vrai qu'il est difficile de les écouter dire qu'ils souhaitent 'partir'. On essaye de tourner la chose à la dérision, pour remonter le moral."

"C'est vraiment un plus pour les familles, les patients, et les équipes soignantes" témoigne Émilie Feret, opticienne mobile / Interview : Nicolas Fillon

L'opticienne mobile a néanmoins bien remarqué que "le Covid a accéléré le sentiment d'exclusion et de solitude" chez les personnes âgées qu'elle a pu rencontrer. "Elles n'ont pas le droit de sortir, c'est souvent ce qu'ils me disent, et ça les blesse, vraiment. Et le fait de limiter les contacts avec la famille, ça les impacte. On en parle. On sent qu'elles sont contentes de nous voir, et qu'on va pouvoir leur apporter un plus, les aider." Cette approche "humaine" de son métier, "un beau métier", motive encore plus l'opticienne mobile à continuer sur sa lancée.

*le prénom a été changé

Pour prendre rendez-vous avec Émilie Feret : 06 77 70 87 04 / ekienle@lesopticiensmobiles.com

Pour prendre rendez-vous dans l'Yonne : https://www.lesopticiensmobiles.com/

Choix de la station

À venir dansDanssecondess