Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

ZAC de l'ancien hôpital : bientôt un pôle gérontologique sur une des parcelles

dimanche 14 janvier 2018 à 9:56 Par Caroline Felix, France Bleu Belfort-Montbéliard

A Belfort, dans le quartier de l'ancien hôpital, les pelleteuses commencent à éventrer la façade du bâtiment qui accueillait les salles d'opération. Un pôle gérontologique devrait voir le jour sur cette partie de la ZAC dès la fin de l'année 2018.

Les pelleteuses détruisent les anciennes salles d'opération
Les pelleteuses détruisent les anciennes salles d'opération - Caroline Félix

Belfort, France

Le bâtiment I, qui accueillait avant le déménagement les salles d'opération, est en cours de démolition. La construction de quatre étages date des années 1960. Les ouvriers vont démonter 7000 tonnes de béton en tout.  

La parcelle de la ZAC où sont implantés les bâtiments I et C (gynécologie et obstétrique), rue de Mulhouse, a été rachetée par la fondation Claude Pompidou qui gère des Ephad, pour en faire un pôle gérontologique privé à caractère non lucratif.

Depuis juin dernier, elle supervise les travaux de désamiantage et de démolition du bâtiment I. Il va être d'être complètement détruit et remplacé par un espace vert. Le bâtiment C en forme de vague, à la façade ocre, restera debout car il est presque neuf.

Un pôle gérontologique avec une Maison de répit et des aidants

Après les travaux d'aménagement de l'intérieur, les locaux accueilleront les 43 résidents actuels de la résidence Pierre Bonnef du faubourg de Montbéliard. La fondation va mettre à disposition trente lits supplémentaires pour 73 places en tout.

Vue du projet depuis la rue de Mulhouse - Aucun(e)
Vue du projet depuis la rue de Mulhouse - Cabinet d’architecture Jean-Claude Luthy

Il y aura en plus une maison de répit pour les aidants. Ce seront quelques salles destinés aux enfants ou aux conjoints des personnes âgées dépendantes qui veulent rester chez elles.  "Il faut donner aux aidants toutes les possibilités de répit pour qu'ils puissent continuer le plus longtemps possible à s'occuper de leur parent ou de leur conjoint à la maison", explique Robert Creel, directeur du pôle gérontologique de la fondation Claude Pompidou.

Le pôle gérontologique devrait accueillir les premiers résidents en décembre 2018