Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"1.500 euros d'amendes au Mans pour lutter contre les dépôts sauvages" Renée Kaziewicz l'élue chargée de la propreté

mercredi 15 novembre 2017 à 16:37 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

Renée Kaziewicz, l'élue en charge de la propreté à Le Mans Métropole, est notre invitée ce mercredi. La ville s'attaque aux dépôts sauvages avec la mise en place d'amendes à 1.500 euros.

Renée Kaziewicz, l'élue en charge de la propreté à Le Mans Métropole
Renée Kaziewicz, l'élue en charge de la propreté à Le Mans Métropole © Radio France - Olivier Boitet Maxppp / Christelle Caillot

Le Mans, France

Tous les quartiers sont concernés

"Malheureusement, ces dépôts sauvages concernent tous les quartiers et ça prend des ampleurs tous les mois" nous dit Renée Kaziewicz, l'élue en charge de la propreté à Le Mans Métropole, "et il est vraiment grand temps de taper fort parce que les incivilités ont vraiment dépassé tout ce qu'on pouvait imaginer. Par exemple, les gens qui déménagent, plutôt que de faire appel aux encombrants, on va laisser tout sur le trottoir. Quelqu'un qui a un micro-ondes qui est en panne, plutôt que de le ramener dans un magasin d'électro-ménager il va le mettre sur le trottoir. Les plus grosses infractions que nous avons c'est sur les bennes de déchets verts et c'est là que nous pouvons aller jusqu'à 1.500 euros d'amende. Il y a de plus en plus de micro-entrepreneurs qui font du dépotage un peu n'importe où".

Les policiers municipaux chargés des amendes

"Je pense que l'on a été trop gentil jusqu'à présent. On a fait beaucoup de courriers avec des rappels à l'ordre" poursuit Renée Kaziewicz, l'élue en charge de la propreté à Le Mans Métropole, "et maintenant on va prendre un peu d'argent parce que malheureusement, il n'y a que ça qui marche, c'est quand on touche au porte-monnaie. Nous avons la chance d'avoir la police municipale (24 personnes), et les ASVP pourront aussi verbaliser en prenant sur le fait les contrevenants. Il faut laisser les gens dans l'incertitude et ne pas dire à quel moment les agents interviendront. il y aura des surveillances et l'intérêt, c'est de ne pas le dire avant pour prendre les gens sur le fait".