Société

1 an après les attentats de janvier 2015, où est (l'esprit) Charlie ?

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans mercredi 6 janvier 2016 à 18:26

La mairie d'Orléans restera en bleu, blanc, rouge toute cette semaine
La mairie d'Orléans restera en bleu, blanc, rouge toute cette semaine © Radio France - Stéphane Barbereau

Le 11 janvier 2015, 18h, un rassemblement spontané avait réuni près de 2 000 personnes, place du Martroi. Depuis, la statue de Jeanne d'Arc est devenue un lieu de recueillement, avec des bougies, des textes d'anonymes.

L'émotion suscitée par la tuerie de Charlie Hebdo en janvier 2015 avait été très vive, avec de très nombreux rassemblements spontanés dans le Loiret : à Orléans bien sûr, mais aussi dans de plus petites communes (Beaugency, Boigny sur Bionne, Ormes, Briare,...). Le 10 janvier, ce sont même 23 000 personnes qui défilaient en silence, dans les rues de la préfecture de Région, derrière les politiques, tous partis confondus

Bougies, textes d'anonymes en mémoire des victimes des attentats en 2015 - Radio France
Bougies, textes d'anonymes en mémoire des victimes des attentats en 2015 © Radio France - Stéphane Barbereau

Un an après, rien ou presque n'est organisé

Janvier 2016, aucun commémoration ou cérémonie officielle n'est organisée. Seuls les lieux de mémoire improvisés que sont devenus la place du Martroi (au pied de la statue de Jeanne d'Arc) et la place de la République (au pied de la statue de Marianne) reçoivent encore régulièrement des bougies, des textes pour honorer la mémoire des victimes de janvier 2015 mais surtout du 13 novembre 2015.

La statue de Marianne aux couleurs de la République - Radio France
La statue de Marianne aux couleurs de la République © Radio France - Stéphane Barbereau

A Orléans, la mairie a décidé de prolonger, pour la deuxième fois, l'éclairage en bleu, blanc, rouge de lieux symboliques jusqu'à la fin de cette semaine : la façade de l'Hôtel de Ville et la place de la République.