Société

Normandie : dix ans après la mort de l'Abbé Pierre, le village où il est enterré entretient la flamme du souvenir

Par Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 19 janvier 2017 à 19:48

Joseph, chauffeur de l'Abbé Pierre, dernier compagnon d'Emmaüs à Esteville
Joseph, chauffeur de l'Abbé Pierre, dernier compagnon d'Emmaüs à Esteville © Radio France - Anne Bertrand

Il y aura exactement dix ans dimanche, l'Abbé Pierre nous quittait. Esteville lui rend hommage. C'est dans ce village de 500 habitants, à une trentaine de kilomètres de Rouen, que le fondateur d'Emmaüs est enterré.

L'Abbé Pierre a reçu cette maison d'Esteville en 1964, pour héberger des compagnons d'Emmaüs malades ou âgés. Lui y a vécu par intermittence, hormis dans les années 90 où il en avait fait sa résidence principale. Le maire d'Esteville se souvient de lui comme d'un bon citoyen, qui ne manquait jamais de venir voter et... comme d'un piètre conducteur se promenant avec sa 4L toute cabossée dans le village!

La maison d'Esteville est devenue il y a 5 ans un lieu de mémoire dédié à l'Abbé Pierre. On y visite sa chambre, laissée en l'état, avec sa cape et sa canne sur le lit. On découvre aussi les combats de l'Abbé Pierre auprès des plus démunis, au travers d'une exposition. Depuis son ouverture, ce lieu de mémoire a accueilli 34.000 visiteurs.

Il me manque beaucoup

Le dernier compagnon d'Emmaüs à habiter Esteville s'appelle Joseph. Âgé de 75 ans, il fut 12 ans durant le chauffeur de l'Abbé Pierre. A voir ses yeux qui brillent, on devine que l'Abbé a illuminé sa vie. "Il me manque beaucoup. C'est comme si c'était mon père. Moi je l'ai toujours estimé. On ne sait jamais disputé. Il fallait savoir le prendre", confie-t-il.

Mais Joseph, comme tout bon chauffeur, détient aussi des secrets sur le grand homme qu'il a promis d'emporter avec lui dans sa tombe à Esteville, où il reposera aux côtés de sa femme et de l'Abbé Pierre, comme d'autres compagnons d'Emmaüs.

Retour à Esteville, dix ans après la mort de l'Abbé Pierre

L'abbé Pierrre photographié à Esteville le 24 juin 1995 - Maxppp
L'abbé Pierrre photographié à Esteville le 24 juin 1995 © Maxppp - Daniel Fouray