Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

100 ans de la Première Guerre mondiale : le tocsin va sonner ce vendredi

vendredi 1 août 2014 à 9:54 - Mis à jour le vendredi 1 août 2014 à 10:30 France Bleu

Faire sonner le tocsin, c'est actionner les cloches pour annoncer un événement grave ou une catastrophe. Il y a un siècle jour pour jour, toutes les cloches de France sonnaient pour annoncer la mobilisation générale, deux jours avant la déclaration de guerre de l'Allemagne. Ce vendredi, tous les maires sont invités à faire une nouvelle fois sonner le tocsin, en guise de commémoration.

Tocsin (image d'illustration).
Tocsin (image d'illustration). © Fotolia.com

Ce vendredi, les cloches de France vont retentir à une heure inhabituelle : à 16h, tous les maires de France sont invités à faire sonner le tocsin , pour commémorer le centenaire de la "mobilisation générale " d'août 1914, et le début de la Première Guerre mondiale.

Le tocsin, c'est une sonnerie de cloches publiques – généralement la plus grosse des cloches de la ville – à coups rapides et redoublés. Lorsque celui-ci retentit, c'est pour annoncer une catastrophe, ou un événement grave . Il y a 100 ans jour pour jour, le tocsin retentissait dans toutes les communes de France, et les Français découvraient sur la porte des mairies l'ordre de mobilisation générale. Les trois millions de réservistes étaient appelés à rejoindre 800.000 soldats actifs. 

L'ordre de mobilisation générale du 2 août 1914. - Aucun(e)
L'ordre de mobilisation générale du 2 août 1914.

Chaque commune choisit les modalités

Deux jours plus tard, l'Allemagne déclarait la guerre à la France. C'était le début de la Première Guerre mondiale. C'est pour commémorer cette date que Kader Arif, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et à la mémoire, "encourage tous les maires à s'associer à cette commémoration, en faisant retentir les cloches dans leurs communes à 16h le 1er août ".

Toutefois, il revient aux communes de décider de sonner – ou pas – le tocsin. Certaines communes pourront donc choisir "les modalités qui paraîtront localement adaptées ", en faisant retentir les cloches plus tôt ou plus tard, voire en refusant de sonner le tocsin. 

Où le tocsin va-t-il sonner ? > PLUS D'INFOS PRES DE CHEZ VOUS AVEC LES LOCALES DE FRANCE BLEU

Dans le Nord–Pas-de-Calais Dans le Gers Dans la Creuse A Bayeux En Drôme-Ardèche En Pays de Savoie En Limousin et en Auvergne