Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

1000 km à vélo en une semaine de la Bretagne à la Loire : le défi pour Killian

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Pour la troisième année, Olivier Cressens va traverser la France d'Ouest en Est à vélo, en courant et à la nage pour faire connaître la maladie de son fils et lever des fonds.

Olivier Cressens va parcourir 1000 km pour son fils Killian, atteint du Syndrome d'Angelman
Olivier Cressens va parcourir 1000 km pour son fils Killian, atteint du Syndrome d'Angelman © Radio France - Olivier Cressens

Saint-Chamond, France

1000 km à vélo, en une semaine, de la pointe de la Bretagne jusqu'à Saint-Chamond (Loire). C'est le défi que s'est fixé Olivier Cressens, le papa d'un jeune habitant de Saint-Chamond, lourdement handicapé, pour faire connaître le Syndrome d'Angelman, une maladie neurologie rare dont est atteint Killian, son fils de 18 ans. 

Chaque jour il va parcourir une centaine de kilomètres en pédalant, accompagné de bénévoles. En une semaine, ils vont passer par Ploemeur (Morbihan), Le Croisic (Loire-Atlantique), Angers (Maine-et-Loire), Blois (Loir-et-Cher), Auxerre (Yonne), Autun (Saône-et-Loire), puis Lyon jusqu'à Saint-Chamond. 

Olivier Cressens espère récolter 8000 euros de dons au profit de l'association qu'il a montée pour soutenir des enfants malades et handicapés, il a lancé une cagnotte en ligne.

Une mobilisation collective

Il y a deux ans pour la première édition il avait parcouru 800 km  puis 900 km l'année suivante. Cette année il augmente encore la difficulté et s'apprête à parcourir 1000 km,  avec une motivation toujours aussi forte. 

"Kilian a 18 ans mais il a les capacités d'un nourrisson de 24 mois. Dans la société c'est difficile d'avoir un adulte qui se comporte comme un bébé et de lui trouver une place. J'essaie de créer cette place, au moins socialement, et _j'essaie de donner du sens à son existence en faisant de lui le moteur d'une action qui peut aider les autres_"

Killian est atteint du syndrome d'Angelman, une maladie neurologique qui cause un retard de développement. Il ne parle pas et communique surtout avec des gestes. 

Un exploit sportif doublé d'une action en faveur de la recherche pour les maladies rares - Radio France
Un exploit sportif doublé d'une action en faveur de la recherche pour les maladies rares © Radio France - Yves Renaud

Olivier Cressens peut compter sur le soutien de ses collègues et amis. Ils seront au total sept bénévoles à se relayer auprès de lui en courant. Raphaëlle, une de ses collègues policière s'entraîne depuis plusieurs mois en prévision. En dix jours, elle va parcourir 250 km. 

"On veut simplement sensibiliser les gens sur ce sujet, explique-t-elle. Que les gens se rendent compte de la difficulté qu'on a à vivre avec le handicap, la difficulté que ça représente aussi pour les familles, les parents, les frères, les sœurs !"

Plusieurs entreprises et associations soutiennent également la démarche. Via sa fondation, ASSE Coeur-Vert, l'AS Saint-Étienne participe au défi. Il y a quelques semaines, le président du club Roland Romeyer a même invité Killian à Geoffroy-Guichard pour son anniversaire. 

"C'est dans notre ADN, ça fait partie des axes que défendons !, précise-t-il Quand des familles ont des malheurs, on se dit que ça pourrait être nous....donc voilà,  si on peut leur apporter un tout petit peu de bonheur et bien....on est toujours là !"

Le 18 mai, jour de l'arrivée, les participants invitent celles et ceux qui veulent à venir fêter avec eux les 18 ans de Killian à Saint-Chamond.