Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loiret : onze migrants découverts dans un camion sur l'A10

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans, France Bleu
Artenay, France

Onze migrants ont été retrouvés ce mardi par les gendarmes à l'intérieur d'un camion espagnol circulant sur l'A10, dans le sens Paris-Province, à hauteur d'Artenay.

Les gendarmes ont découvert 11 migrants à l'intérieur d'un camion sur l'A10. Photo d'illustration.
Les gendarmes ont découvert 11 migrants à l'intérieur d'un camion sur l'A10. Photo d'illustration. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

C'est en début d'après-midi vers 14h30 que les gendarmes sont prévenus par des automobilistes circulant dans le sens Paris-Province sur A10. Un camion, immatriculé en Espagne, roule avec une porte arrière ouverte, et des individus semblent se cacher à l'intérieur. A hauteur d'Artenay, le peloton autoroutier d'Orléans-Saran intercepte alors le semi-remorque frigorifique. Les gendarmes découvrent dedans 11 migrants. Avec le chauffeur, ils sont conduits dans les locaux de la gendarmerie afin d'y être entendus. Certains sont pris en charge par les pompiers, en raison de difficultés respiratoires.

La préfecture cherche à déterminer leur statut précis, certains ayant peut-être déposé une demande d'asile. D'après les premiers éléments de l'enquête, le conducteur n'était pas au courant qu'il transportait des individus dans sa remorque. Les migrants, qui se déclarent Afghans, pourraient avoir été abusés par un passeur car ils pensaient rejoindre le Royaume-Uni. Les majeurs n'ayant pas déposé de demande d'asile devraient faire l'objet d'une obligation de quitter le territoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess