Société

11 novembre 2016 : travail de mémoire pour des élèves de Cours Moyens à Tours

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine jeudi 10 novembre 2016 à 18:41

L'armistice du 11 novembre 1918
L'armistice du 11 novembre 1918 © Maxppp - Maxppp

Les commémorations du 98ième anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 auront lieu tout à l'heure à partir de 9h45 Place Anatole France à Tours.

Comme chaque année, au côté des anciens combattants et des élus, les enfants de plusieurs écoles de Tours ont été invités à ces cérémonies. Depuis le début de l'année, avec l'office des anciens combattants, ils ont lu des lettres de poilus et étudié les paroles de la Marseillaise (2016 a été déclarée Année de la Marseillaise par le Président de la République). un travail de mémoire difficile pour des enfants de 9 et 10 ans

Ils étaient déjà réunis hier après midi - jeudi - à la mairie de Tours comme pour une répétition générale : les classes de Cours moyen de 5 écoles élémentaires de Tours ont étudié depuis le début de l'année des lettres de Poilus et les paroles de la Marseillaise. Un travail de mémoire réalisé chaque année par l'Office départemental des Anciens Combattants

Anne de Grieg la directrice de l'ONAC 37

Anne de Grieg Directrice de l'Office National des Anciens Combattants d'Indre et Loire

Manon et Théoxane toutes les deux en CM2 à l'école élémentaire Musset - Vigny ont trouvé ça bien difficile

Manon et Théoxane ont trouvé ça bien difficile

Gerbe déposée par le Président de la République François Hollande et la Chancellière allemande Angela Merkel lors des commémorations du centenaire de la bataille de la Somme  - Maxppp
Gerbe déposée par le Président de la République François Hollande et la Chancellière allemande Angela Merkel lors des commémorations du centenaire de la bataille de la Somme © Maxppp - Maxppp

Les deux fillettes ont profité de ce travail de classe pour questionner leur famille, Manon a découvert ainsi un arrière-grand oncle qui a vécu l'enfer des tranchées pendant la guerre 14/18

Manon a interrogé sa grand-mère et s'est découvert un arrière-grand-oncle combattant pendant la guerre de 14/18