Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

11 novembre : cérémonie franco-britannique à Sorges

mercredi 11 novembre 2015 à 21:08 - Mis à jour le mercredi 11 novembre 2015 à 21:10 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Pour commémorer l'armistice de la Première Guerre Mondiale, le village de Sorges a choisi d'associer la Grande-Bretagne à la cérémonie. Un cas unique en Périgord.

Patrick Sturges, anglais, associé aux commémorations du 11 novembre à Sorges.
Patrick Sturges, anglais, associé aux commémorations du 11 novembre à Sorges. © Radio France - Damien Gozioso

Sorges, France

En ce 11 novembre au monument aux morts de Sorges, le premier hymne à retentir n'est pas la Marseillaise mais bien le God Save The Queen... Et un drapeau britannique flotte à côté du drapeau français. La raison à cela est simple : pour la deuxième année, le village rend hommage aux morts des deux pays lors de la Grande Guerre.

L'idée est née l'an dernier, à l'occasion du centenaire du début de la guerre. "La colonie britannique est importante en Périgord et notamment dans nos villages, explique Jean-Jacques Ratier, le Maire de Sorges. Nous avons pensé qu'il était important de les associer à ces cérémonies".

"Poilus" et "Tommies" côte à côte

Pour représenter la communauté britannique, Patrick Sturges, ancien officier supérieur de la Royal Navy, aujourd'hui installé à Sorges. Il prononce un discours en anglais dans lequel il souligne l'importance de ne pas oublier que des britanniques sont venus combattre dans les tranchées aux côtés des "poilus". Lors de la Grande Guerre, 63 habitants de Sorges ont perdu la vie.

Commémoration du 11 novembre franco-britannique à Sorges