Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

11 novembre en Dordogne : "Ce n'est pas hommage digne" affirme le Souvenir Français

-
Par , France Bleu Périgord

L'association du Souvenir Français regrette la limitation des cérémonies de commémorations du 11 novembre à cause de l'épidémie de coronavirus. Le président du comité de Périgueux, le général Christian Gay, était l'invité de France Bleu Périgord ce mercredi.

Les cérémonies se déroulent sans public ce 11 novembre. Photo d'illustration
Les cérémonies se déroulent sans public ce 11 novembre. Photo d'illustration © Radio France - Marie-Dominique Privé

"Ce n'est pas un hommage digne" affirme le général Christian Gay, le président du comité de Périgueux du Souvenir Français. Il déplore la limitation des commémorations à l'occasion du 11 novembre, 102 ans après la signature de l'armistice qui a mis fin à la Première guerre mondiale. 

Général Christian Gay, président du comité de Périgueux de l'association du Souvenir Français

Des commémorations sans public

A cause de l'épidémie sanitaire, les cérémonies d'hommage sont limitées. Il n'y a pas de public. Elles se déroulent avec un nombre restreint d'élus et de représentants des anciens combattants. A Périgueux, seul un représentant de l'UDAC est conviée à la cérémonie, ce que regrette le président du comité de Périgueux du Souvenir Français. 

Une lettre envoyée au Préfet de la Dordogne

Le général Gay a écrit une lettre pour préfet pour lui faire part de son incompréhension alors que les supermarchés sont toujours ouverts. Christian Gay l'informe par ailleurs qu'il ira déposer une gerbe devant le monument du Souvenir Français au carré militaire du cimetière nord en respectant les gestes barrières et le port du masque. 

Selon le président du Souvenir Français, l'épidémie ne doit pas empêcher d'honorer les morts et ceux qui ont combattu pour la France. Le fonctionnement de l'association qui entretient et rénove notamment les tombes des soldats dans les cimetières communaux a été perturbée avec les deux confinements successifs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess