Société

110 communes de la Manche recensées à partir de ce jeudi

Par Camille Labrousse, France Bleu Cotentin mercredi 18 janvier 2017 à 17:18

Vous pouvez vous faire recenser à domicile auprès d'un agent recenseur ou sur internet
Vous pouvez vous faire recenser à domicile auprès d'un agent recenseur ou sur internet © Radio France - Alexandre MARCHI

Le recensement commence ce jeudi partout en France et dans la Manche. C'est l'INSEE qui mène l'étude, à l'aide de 245 agents déployés dans le département, où 110 communes sont concernées. Les résultats donnent une idée précise de la population et permettent de prévoir les équipements de demain.

Dès ce jeudi matin et jusqu'au 25 février, 245 agents vont parcourir le département de la Manche pour vous recenser. Cent-dix communes sont concernées. Celles qui comptent plus de 10 000 habitants sont recensées partiellement mais chaque année. Par exemple, à Cherbourg, Granville ou Saint-Lô, le recensement a lieu tous les ans mais il ne concerne à chaque fois que 8% de la population. Les communes de moins de 10 000 habitants sont elles concernées tous les cinq ans. Dans la Manche, vous serez recensé si vous habitez Flamanville, Saint-Vaast-la-Hougue, Sainte-Mère-Eglise, etc.

L'INSEE procède au recensement soit à votre domicile, avec un questionnaire papier à remplir, soit sur internet. L'institut incite d'ailleurs à le faire en ligne, ce qui permettra d'économiser 30 tonnes de papier à l'échelle du pays. Le recensement est obligatoire : si vous êtes sollicité, vous devez vous soumettre au questionnaire.

Un double objectif

D'abord, le recensement vise à nous compter, pour le bon fonctionnement des communes. Du nombre d'habitants dépend le nombre de conseillers municipaux, mais aussi l'implantation d'une nouvelle pharmacie. Il permettra surtout de calculer la participation de l'Etat au budget des communes. C'est la DGF, la dotation globale de financement.

Les résultats du recensement permettront de construire les communes de demain d'après l'INSEE - Aucun(e)
Les résultats du recensement permettront de construire les communes de demain d'après l'INSEE - INSEE

Mais l'INSEE ne cherche pas seulement à savoir combien nous sommes. Elle veut également savoir qui nous sommes, comme l'explique Jean-Pierre Servel, le chef du service statistique pour l'antenne de l'INSEE à Caen.

Si une commune constate que sa population vieillit, ça va entraîner plusieurs choses, comme l'installation d'une maison de retraite. A l'inverse si des familles s'installent, il faudra réfléchir à construire une école.

"Combien de temps mettez vous pour vous rendre au travail?", c'est une autre question qu'on vous posera, pour anticiper les transports en commun de demain.

Les mairies comptent sur ces résultats qui une direction aux politiques publiques. "C'est une base de travail" dit la mairie de Cherbourg-en-Cotentin, pour prévoir les équipements de demain. Mais il faut être patient : attendre 2018 pour avoir les conclusions de l'année 2016.