Infos

Chilly-Mazarin : 122 fausses poussettes "Yoyo" dangereuses interceptées par la douane

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 19 octobre 2016 à 11:33 Mis à jour le mercredi 19 octobre 2016 à 14:33

Le cordon présent sur la fausse poussette "Yoyo" peut étrangler les enfants
Le cordon présent sur la fausse poussette "Yoyo" peut étrangler les enfants - Douane

122 fausses poussettes "Yoyo" ont été saisies depuis le début du mois de septembre 2016 par les douaniers de Chilly-Mazarin. Ces poussettes marquées "Yoya" ont été testées en laboratoire. Elles avaient été commandées sur Internet par des parents. Elles se sont révélées dangereuses pour les enfants.

Début septembre 2016, les agents des douanes de Chilly-Mazarin récupèrent plusieurs colis contenant des poussettes en provenance de Chine. Elles n’ont ni marques réglementaires ni notices en français. Les agents concluent rapidement que ces poussettes "Yoya", sont des contrefaçons de la marque "Yoyo" pour laquelle une demande d’intervention a été déposée par la société BABYZEN en 2015. Dans les semaines qui suivent, la surveillance des douaniers permet de faire plusieurs dizaines de saisies du même type. En tout 122 poussettes seront saisies.

Pour en savoir plus la douane envoie ces poussettes au Laboratoire National d’Essai (LNE). Ses experts indépendants concluent à la non-conformité et surtout à la dangerosité des poussettes. Ils indiquent l’absence d’avertissement indiquant que ces articles ne conviennent pas à des enfants de moins de six mois. Ils remarquent aussi qu’un cordon de réglage du siège est trop long et qu’il y a risque d’étranglement pour les enfants. Pendant les essais, un rivet d’assemblage à l’arrière du châssis s’est rompu pouvant également causer de graves dommages aux utilisateurs.

Les fausses poussettes "Yoyo" sont dangereuses  - Aucun(e)
Les fausses poussettes "Yoyo" sont dangereuses - Douane

Les fausses poussettes Yoyo étaient vendues environ 200 euros contre 390 euros pour les modèles originaux. Ces contrefaçons seront détruites.

La société BABYZEN, qui avait alerté la douane, exporte 80% de ses poussettes dans plus de 60 pays dans le monde. La poussette " Yoyo", qui se plie au format d’un bagage cabine d’avion, est son modèle phare. Elle est très prisée par les parents et elle est beaucoup contrefaite en Chine notamment. BABYZEN a consacré, en 2015, 5% de son chiffre d’affaires à la lutte contre la contrefaçon.

Partager sur :