Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

14 juillet : tous les feux d'artifice annulés dans le département après décision de la préfecture du Loiret

-
Par , , France Bleu Orléans

Ce 14 juillet ne sera décidément pas comme les autres. La préfecture du Loiret a annoncé ce lundi matin que l'ensemble des feux d'artifice été annulés dans le département. La raison invoquée : le risque élevé d'incendie.

La préfecture du Loiret a annoncé ce lundi 13 juillet qu'aucun feu d'artifice n'aurait lieu dans le Loiret.
La préfecture du Loiret a annoncé ce lundi 13 juillet qu'aucun feu d'artifice n'aurait lieu dans le Loiret. © Radio France - Benjamin Fontaine

Ce 14 juillet ne sera décidément pas comme les autres. Avec la crise sanitaire, beaucoup de communes du Loiret avaient déjà renoncé à leur feu d'artifice. Seules quelques communes l'avaient maintenu. Mais la préfecture du Loiret en a finalement décidé autrement, ce lundi matin, en annonçant que l'ensemble des feux d'artifice du département étaient annulés les 13 et 14 juillet. 

Risque élevé d'incendie 

La raison de cette annulation de dernière minute : le risque élevé d'incendie. Nadine Monteil, la sous-préfète de Pithiviers s'explique : "nous avons enregistré plusieurs départs de feu dans le département ce week-end, le risque est très élevé, nous avons donc décidé d'annuler tous les feux d'artifice par précaution." 

Incompréhension des communes organisatrices 

Une décision tardive que peine à entendre les mairies organisatrices. A La Ferté Saint-Aubin, la maire Constance de Pélichy a du mal à comprendre : "on nous avait prévenus que tout se ferait au dernier moment, jeudi dernier on a obtenu l'autorisation de la préfecture et ce lundi matin à la première heure on reçoit un SMS laconique de la préfecture pour nous annoncer que tout est annulé." 

Je pense que le retour de l'épidémie ces derniers jours et les débordements tel qu'on a pu en voir à Nice a refroidi la préfecture. "

Alors que la préfecture a revu à la dernière minute, l'application de l'arrêté préfectoral publié le 3 juillet dernier, sous prétexte que le risque d'incendie s'est accru dans le week-end, la maire de La Ferté-Saint-Aubin ne le voit pas de cet œil : "je pense que jeudi dernier la préfecture savait déjà que la sécheresse favorisait les départs de feu. En revanche, le retour de l'épidémie ces derniers jours et les débordements tel qu'on a pu en voir à Nice, par exemple [le groupe électro The Aveners a donné un concert sur la promenade des Anglais devant quelque 5.000 personnes] a refroidi la préfecture. "

De même à Saint-Denis-en-Val, Saint-Jean-de-Braye, Chateauneuf-sur-Loire, Darvoy ou encore Fleury-les-Aubrais les feux d'artifice ont été annulés à la dernière minute. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess