Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

14-juillet : une auxiliaire de vie belfortaine invitée au défilé à Paris

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Une auxiliaire de vie de Belfort fait partie des invités du défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées. Claudine Géhant, employée de Domicile 90, est fière de représenter sa profession, en première ligne pendant le confinement, et reconnue enfin, espère-t-elle, à sa juste valeur.

Claudine Géhant est fière de représenter son métier d'auxiliaire de vie pour le défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées
Claudine Géhant est fière de représenter son métier d'auxiliaire de vie pour le défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées © Radio France - Hervé Blanchard

C'est un défilé du 14 juillet forcément particulier cette année sur les Champs-Elysées. Crise du COVID oblige, la cérémonie est réduite. Mais les soignants, en première ligne pendant le confinement, seront mis à l'honneur. Et seront même pour certains, invités à suivre le défilé sur place, en tribunes, place de la Concorde. C'est le cas de Claudine Géhant. Cette Belfortaine de 55 ans est auxiliaire de vie pour personnes âgées depuis une trentaine d'années. Employée à Domicile 90, l'une des structures d'aide à domicile du Territoire de Belfort, elle a été choisie pour représenter sa profession, et toutes ses collègues.

En ambassadrice des aides à domicile

Claudine Géhant est auxiliaire de vie par vocation. Par passion surtout. Au front pendant le confinement, cette invitation au défilé à Paris pour mettre en avant le personnel soignant, c'est pour la Belfortaine, une reconnaissance de son métier "Oui vraiment, pas que pour moi, j'y vais pour représenter toutes mes collègues parce que pendant cette pandémie, on a été toutes soudées, c'est quelque chose que je n'oublierai jamais parce que ça n'arrive qu'une fois dans une vie je pense ce truc là !" avoue, émue, l'aide à domicile. 

"Mille fois plus utile que d'habitude" - Claudine Géhant, auxiliaire de vie

Cette crise sanitaire a surtout mis en exergue le rôle essentiel de Claudine Géhant et ses collègues, et elle tient à le rappeler "En 2 mois, j'ai vécu, et mes collègues aussi, quelque chose de très fort. On sait qu'on est utiles mais là, on s'est rendu compte qu'on était encore 2 fois plus, mille  fois plus utiles pour toutes les personnes qui sont restées à domicile, et je suis vraiment heureuse d'aller à Paris !"

Claudine Géhant "On sera en tribunes avec tous les gens qui ont travaillé pendant cette pandémie. J'ai vu que parmi les invités, il y avait un boucher, une assistante maternelle donc ce sont tous les métiers confondus. On a travaillé pour la France, on en est fiers !"

"On veut un statut médico-social et une revalorisation salariale" - Claudine Géhant

Avec cette crise sanitaire, Claudine Géhant espère aussi que le regard sur son métier va changer "Des fois, on nous dit qu'on est des femmes de ménage. Non, on n'est pas des femmes de ménage. On apporte des soins, du réconfort, moi je dis souvent, qu'auxiliaire de vie, c'est quand on arrive chez une personne, nos bras, nos jambes, notre tête ne nous appartiennent plus, on transmet à la personne que l'on va aider". Claudine Géhant souhaite par dessus-tout que la profession d'aide à domicile soit enfin reconnue comme une profession médico-sociale "On est entre les deux, il faut que cela soit enfin reconnu comme tel" insiste-t-elle. 

Claudine Géhant aura eu l'occasion peut-être d'en toucher deux mots à Olivier Véran. La Belfortaine et tous les autres invités étaient reçus mardi soir au Grand Palais par le ministre de la Santé. Au menu également la demande d'une revalorisation salariale qui va avec estime l'aide à domicile belfortaine. Avec ses collègues, elles ont déjà réussi à obtenir une prime de 1 000 euros par mois octroyée par le Conseil départemental du Territoire de Belfort pour la période de confinement.

Pour ce défilé du 14 juillet à Paris, Claudine Géhant sera accompagné de Philippe Weber, le directeur de Domicile 90 ainsi que de Lucille Grillon, directrice du pôle de personnes âgées de la Fondation Arc en ciel de Montbéliard. Par ailleurs, deux pompiers du Territoire de Belfort sont également conviés à la cérémonie sur les Champs-Elysées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess