Société

15 août : sécurité renforcée autour de la cathédrale de Metz

Par Armêl Balogog, France Bleu Lorraine Nord dimanche 14 août 2016 à 12:43

La circulation des voitures sera très limitée à Metz pour le 15 août
La circulation des voitures sera très limitée à Metz pour le 15 août © Radio France - Armêl Balogog

Après les attentats de Nice et de Saint-Etienne du Rouvray, et dans le cadre de l'état d'urgence, le dispositif de sécurité sera renforcé à Metz le 15 août, pour la fête de l'Assomption.

Le dispositif de sécurité n'a pas été renforcé au hasard, pour la fête de l'Assomption du 15 août, à Metz. Les deux mesures principales font clairement échos aux deux attentats les plus récents en France. L'une concerne la circulation des voitures, l'autre les personnes qui entreront dans la cathédrale.

La circulation interrompue dans le centre-ville de Metz

Après l'attentat de Nice, où un forcené a fait 85 morts et plusieurs centaines de blessés en fonçant sur la foule avec un camion, le soir du 14 juillet sur la Promenade des Anglais, limiter la circulation des voitures apparaît comme une nécessité, pour tenter de prévenir tout incident. La Préfecture de Moselle, la police nationale, la police municipale et l'évêché ont donc convenu de ce dispositif de sécurité.

Pendant la procession entre la Cathédrale Saint-Etienne et la place Saint-Jacques (en bleu sur l'illustration), toutes les bornes qui délimitent les sentiers piétons seront relevées (les points rouges sur la carte ci-dessus), aussi une bonne partie du centre-ville sera inaccessible aux voitures. Quant aux voies non-piétonnes, elles seront fermées de 14h à 17h. Il s'agit de la rue d’Estrées, En Fournirue et des voies de la place d’Armes, entre l'Hôtel de Ville et la cathédrale. De 15h30 à 17h, il sera également impossible de passer par l'intersection entre la rue Ambroise Thomas et la place Jean-Paul II.

La ville de Metz précise que, pour bloquer les entrées de ces voies, seront mis en place des "dispositifs adaptés", notamment des "barriérages" et des "véhicules" (en jaune ci-dessus). Elle ajoute que d'autres déviations pourraient être mises en place, les services de police se réservant le droit d'opter pour d'autres mesures spécifiques, pour maintenir l'ordre public.

Les voitures ne pourront d'ailleurs pas stationner dans le quartier du lieu de culte : comme indiqué sur l'image ci-dessus, les parkings de la place du Marché, de la place Jean-Paul II et de la place Saint-Etienne seront fermés toute la journée, de 7h30 à 16h30.

L'ensemble des rues fermées à la circulation pendant la procession est en rouge sur notre illustration ci-dessus.

Un contrôle visuel à l'entrée de la Cathédrale Saint-Etienne

Le dispositif de sécurité à l'entrée de la cathédrale fait quant à lui plutôt écho à l'attentat de Saint-Etienne du Rouvray, fin juillet, en Normandie, quand deux terroristes ont tué le prêtre Jacques Hamel après avoir interrompu une messe matinale pendant laquelle il officiait.

Les forces de l'ordre seront postées tout autour de la cathédrale. Des patrouilles de la police nationale et de la police municipale quadrilleront le secteur. Une section de l'opération Sentinelle (lancée pour protéger les points sensibles après les attentats de janvier 2015) sera même déployée pour l'occasion.

Quant aux deux entrées de la cathédrale, par la place d'Armes et par la place Saint-Etienne, les autorités religieuses et des bénévoles de l'Ordre de Malte et de l'Hospitalité de Notre Dame de Lourdes y contrôleront les sacs.

Autre mesure de sécurité plus étonnante, cette fois-ci sur la place Saint-Jacques, les cafetiers et les restaurateurs sont invités à retirer leurs terrasses, de la fermeture de leur établissement le 14 août (ou le lendemain très tôt) au 15 août, à 16h30.

Chaque année, plusieurs dizaines de personnes participent à la célébration du 15 août à Metz, participant à la procession mariale et/ou à la commémoration laïque de la résistance des Messins face à l'occupant nazi.

Le programme des célébrations religieuses : messes à 8h et 11h30, une messe pontificale avec Monseigneur Lagleize à 10h ; vêpres à 15h suivies de la procession de la Cathédrale Saint-Etienne jusqu'à la statue de la Vierge sur la place Saint-Jacques, où il y aura des allocutions de Monseigneur Lagleize, avant de retourner à la cathédrale et le Salut du Saint Sacrément ; à 17h, un concert sur l'orgue renaissance du Triforium sera donné par l'organiste Thierry Ferré et par la soprano Marie-Laure Deldemme.

Partager sur :