Infos

Video : le Mans, un stage pour devenir yamakasi

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine lundi 8 août 2016 à 18:27

Tony Thich, yamakasi avec ses stagiaires au Mans
Tony Thich, yamakasi avec ses stagiaires au Mans © Radio France - Christelle Caillot

Pendant trois jours, jusqu'à ce mercredi, quinze jeunes âgés de 15 à 20 ans s'initient au parcours urbain au Mans. Pas question encore de faire des sauts périlleux et d'escalader des immeubles.

Faire du sport en s'amusant avec un yamakasi. C'est possible jusqu'à ce mercredi au Mans près du collège Léon Tolstoï. Quinze jeunes âgés de 9 à 21 ans s'initient au parcours urbain avec Tony Thich. Cet ancien pratiquant des arts martiaux a notamment intégré la bande de cascadeurs des yamakasi.

Maîtriser ses déplacements

Pour Tony Thich, c'est clair, ces jeunes ne seront pas des yamakasi en trois jours. "Il ne faut pas en faire des robots, c'est important qu'ils se découvrent eux-même, de voir comment ils bougent. Le mouvement est différent pour chaque personne. Que ce soit, une fille, un garçon, jeune ou vieux, le but c'est qu'ils travaillent sur eux-même. L'essentiel, c'est de partager. Ce que l'on voit en général sur les vidéos des yamakasi, c'est la partie extraordinaire, mais ce n'est pas la base de la pratique du déplacement urbain".

On s'éclate

"C'est super. Au début, on a fait surtout des respirations et un peu de yoga. Après, on a fait pas mal d'échauffements. Des exercices qui font travailler les bras, les jambes, et tout le reste du corps. Maintenant, on va démarrer les premiers ateliers pratiques. J'ai vraiment hâte" nous a dit Mickaëlla, l'une des stagiaires. "En plus, il y vraiment une bonne ambiance. Nous ne sommes pas ensemble depuis très longtemps mais on a déjà l'impression qu'on est une petite famille. On s'éclate, c'est vraiment bien".

Le stage se poursuit jusqu'à mercredi et il y aura une petite démonstration mercredi à partir de 16h00 à l'école Camille Claudel au Mans.

Partager sur :