Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

150 mal-logés occupent toujours un gymnase à deux pas de l'Élysée

-
Par , France Bleu Paris

Depuis le 30 janvier, 150 mal-logés ou sans-abris vivent dans un gymnase près de l'Élysée. Ils réclament des logement décents et l'ont fait savoir lors d'un "raffut" organisé dans le quartier ce mercredi après-midi. Un bras de fer est engagé entre le DAL et les pouvoirs publics.

Gymnase occupé par les mal-logés et les sans-abris
Gymnase occupé par les mal-logés et les sans-abris © Radio France - Romain Sost

Paris, France

Ibtissam est une réfugiée politique irakienne. Elle et son fils de 13 ans vivaient dans un hôtel du 18ème arrondissement de Paris qu'ils ont préféré quitter pour rejoindre les autres mal-logés dans le gymnase de la rue Roquépine. _"Mon fils et moi sommes très souvent malades, il a des boutons et il tousse_. Je ne peux pas cuisiner sainement pour lui". Ensuite elle hésite à se confier. "la voisine, elle accueille 5 ou 6 hommes par jour, c'est une prostituée ! Mon fils a 13 ans, il ne peut pas entendre ça !" Mais le pire, c'est le manque d'hygiène de l'hôtel.

La préfecture d'Île-de-France renvoie la balle sur la mairie de Paris expliquant que l'occupation du gymnase de la rue Roquépine relève d'une relation entre le DAL et la mairie de Paris. La municipalité de Paris ne s'est pas encore exprimée à ce sujet.

Choix de la station

France Bleu