Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Les élections européennes 2019

Elections européennes : les petites communes confrontées aux difficultés de l'affichage réglementaire

-
Par , France Bleu Azur

L'affichage des listes électorales pour les élections européennes du 26 mai pose de gros problèmes aux petites communes. Il faut en effet 34 panneaux. Pas facile à trouver !

Panneaux d'affichage de Pont-du-Loup encore vide pour les élections européennes.
Panneaux d'affichage de Pont-du-Loup encore vide pour les élections européennes. © Radio France - Laurent Vareille

Alpes-Maritimes, France

D'un côté Tourettes-sur-Loup, de l'autre Gourdon. À elles deux, ces communes azuréennes de la vallée du Loup, qui ont chacune plusieurs bureaux de vote, devraient proposer 170 panneaux d'affichage. Impossible pour ces petites municipalités ! Alors elles ont décidé de mutualiser les moyens dans un hameau qu'elles partagent : Pont-du-Loup. En effet, ce village est à cheval sur les deux communes. Le pont sépare les deux territoires. Les deux maires se sont alors entendus pour ensemble mettre 17 panneaux divisés en deux pour afficher les listes dans cet endroit éloignés des centres bourgs. 

"Nous n'afficherons qu'une série de panneaux bien que nous ayons à Pont-du-Loup, un bureau de vote par commune, explique Damien Bagaria, maire de Tourettes-sur-Loup. On a chacun installé nos panneaux dans nos villages et ceux qui étaient en plus on les a rassemblés ici".

Pousser la mutualisation encore plus loin

"Ce qui aurait été encore mieux, renchérit Eric Mèle, le maire de Gourdon, c'est si on avait pu faire un seul bureau de vote. Un bureau intercommunal puisque de toute façon ce sont des listes nationales, qu'on est dans la même circonscription et qu'on a déjà plusieurs choses en commun, exemple l'école." Une idée qui pour l'instant reste impossible, les préfectures demandent encore que chaque commune organise son propre scrutin. "

C'est difficile, expliquent les deux premiers magistrats. On a de plus en plus de mal à trouver des volontaires pour tenir les bureaux de vote le jour de la Fête des mères et pour dépouiller le soir". Un dépouillement qui risque de poser quelques problèmes car certaines listes n'ayant pas assez de finances, ont demandé à leurs électeurs d'imprimer eux même leur bulletin qui pourraient vite ne pas être aux normes et donc considérés comme nuls. Une soirée qui s'annonce compliquée.

Reportage sur les panneaux d'affichage pour les élections européennes.

Infographie des 34 « têtes de liste en France » pour les élections européennes. - Radio France
Infographie des 34 « têtes de liste en France » pour les élections européennes. © Radio France - Radio France