Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

15e journée de Ligue 1 : le Stade Rennais sombre à domicile 4-1 contre Strasbourg

dimanche 2 décembre 2018 à 22:02 Par Sarah Mansoura, France Bleu Armorique

Pourtant auteur d'un très bon début de match grâce à un but d'Ismaïla Sarr dès la 10e minute, le Stade Rennais a rapidement coulé et s'est incliné 4-1 ce dimanche soir au Roazhon park, face à Strasbourg, en ayant concédé deux penalties.

Le gardien rennais Tomas Koubek est allé quatre fois chercher le ballon au fond de ses filets, son pire total encaissé cette saison.
Le gardien rennais Tomas Koubek est allé quatre fois chercher le ballon au fond de ses filets, son pire total encaissé cette saison. © Maxppp - David ADEMAS

Rennes, France

Ce dimanche 2 décembre sera un jour à oublier très vite pour le Stade Rennais. Les Rouge et Noir ont littéralement coulé à domicile, en concédant une défaite 4 buts à 1 sur leur pelouse contre Strasbourg, lors de la 15e journée de Ligue 1. Un "naufrage collectif", de l'aveu de l'entaîneur rennais, Sabri Lamouchi. 

Une entame de match quasi parfaite

L'équipe bretonne a pourtant cru avoir fait le plus dur en ouvrant le score dès la 10e minute grâce à une frappe enroulée d'Ismaïla Sarr. Servi sur le côté gauche par Clément Grenier, le Sénégalais a pu enrouler une magnifique frappe du pied droit, entrée directement dans la lucarne de Mats Sels, le gardien belge de la formation strasbourgeois. 

1-0 but d'Ismaïlla Sarr dès la 10e minute de jeu, le Stade Rennais ouvre le score

Mais c'était sans compter sur la capacité de réaction des Strasbourgeois. Les Rennais se sont relâchés, offrant des espaces aux Alsaciens, qui parviennent à revenir dans le match très rapidement, moins de dix minutes après l'ouverture du score rennaise. Un ballon perdu par Romain Del Castillo dans la moitié de terrain rennaise a profité à Kenny Lala, qui signe sa 4e passe décisive de la saison en servant en retrait Adrien Thomasson pour l'égalisation du plat du pied. Tomas Koubek est trompé pour la première fois de la soirée.

1-1 L'égalisation d'Adrien Thomasson à la 20e minute de jeu.

Le tournant du match : deux penalties concédés par le Stade Rennais

Et le RCSA ne tarde pas à enfoncer le clou. Après un pied haut de Damien Da Silva dans la surface de réparation, touchant au visage le défenseur strasbourgeois Pablo Martinez, l'arbitre a eu recours à l'assistance vidéo pour sanctionner les Rouge et Noir d'un penalty indiscutable. Le capitaine alsacien Jonas Martin convertit l'offrande en but dès la 32e minute, en prenant Tomas Koubek, parti sur sa gauche, à contrepied. Les Strasbourgeois prennent l'avantage. 

1-2 Le but de Jonas Martin sur penalty à la 32e minute de jeu.

Mené 2-1 à la mi-temps, le Stade Rennais s'effondre rapidement en concédant un 2e penalty. Edson Mexer bouscule Lebo Mothiba dans la surface de réparation. Cette fois l'arbitre n'hésite pas à désigner le point de penalty. Le capitaine Jonas Martin s'élance une nouvelle fois face au portier tchèque des Rennais, et choisit cette fois de frapper à gauche. Tomas Koubek, en retard, ne peut rien faire. 3-1 pour le RCSA. 

1-3 Jonas Martin signe un doublé sur penalty à la 50e minute de jeu.

L'entrée en jeu de l'atatquant rennais Jordan Siebatcheu n'a pas permis de faire pencher la balance à l'avantage du SRFC. - Maxppp
L'entrée en jeu de l'atatquant rennais Jordan Siebatcheu n'a pas permis de faire pencher la balance à l'avantage du SRFC. © Maxppp - David ADEMAS

Les Rennais ne s'en relèveront pas. Strasbourg ajoutera même un 4e but à l'humiliation des Rouge et Noir en fin de match. Servi par une remise de la tête dans la surface de réparation, Pablo Martinez, isolé juste devant Tomas Koubek, crucifie le portier rennais d'une talonnade. 4-1, score final.

1-4 Le but de Pablo Martinez à la 77e minute de jeu.

Un "naufrage collectif" selon Sabri Lamouchi

"C'est, à part Ismaïla Sarr, un naufrage collectif", a réagi l'entraîneur rennais en fin de match. "On a fait un début de match très satisfaisant, on marque un but magnifique, on a fait le plus dur et malheureusement après on donne aux Strasbourgeois la possibilité de revenir dans le match, de prendre l'avantage, de l'augmenter et on perd le fil, on abandonne, on abdique", a ajouté le coach.

"On est tout simplement dans le dur. Quand on fait le début de match qu'on a fait, on doit être plus dans la maîtrise, commettre moins d'erreurs techniquement, des erreurs criantes, tactiquement également. Ce soir on était trop loin, Strasbourg mérite sa victoire, Strasbourg a profité de nos erreurs, de notre faiblesse à tout niveau".

Au classement les Rennais restent englués à la 14e place et surtout signent un goal average négatif de -6 buts. Il leur faudra se ressaisir dès mercredi, au Groupama Stadium de Lyon, s'ils veulent se donner la chance de sortir de cette zone inconfortable avant la trêve internationale, après la 19e journée.