Société

A 16h34, ce 7 novembre, elles deviennent des travailleuses bénévoles !

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère lundi 7 novembre 2016 à 11:13

Au Centre d'information sur les droits des femmes de Mont-de-Marsan, plusieurs femmes vont cesser le travail pour lutter contre les inégalités salariales.
Au Centre d'information sur les droits des femmes de Mont-de-Marsan, plusieurs femmes vont cesser le travail pour lutter contre les inégalités salariales. © Radio France - Théo Hetsch

Selon l'association féministe "les glorieuses", les salariées travaillent « bénévolement » à partir de ce lundi 16h34 et jusqu’à la fin de l’année, par rapport à leurs collègues hommes. Les "glorieuses" appellent donc les femmes à cesser symboliquement le travail à 16h34 ce lundi après midi.

Aujourd’hui encore les différences salariales entre les hommes et les femmes sont une réalité. Les écarts vont de 10% environ pour un poste équivalent entreprise jusqu'à 29% si on prend en compte les temps partiels subis et les interruptions de carrière liées aux grossesses. Pour sensibiliser à la cause, l'association féministe "Les glorieuses" a lancé un appel aux femmes. A l'image de ce qui s'est fait en Islande le mois dernier, les salariées sont invitées à cesser le travail ce lundi à 16h334 très précisément pour marquer symboliquement la "bascule". En effet selon l’association c'est ce 7 novembre à 16h34 que les femmes cessent d’être rémunérées pour leur travail si on les compara à ce que touchent les hommes qui font le même travail sur une année.

"C'est une très belle initiative, car pour une fois c'est un happening festif, une démarche positive" confie Alexia Madelon d'Osez le féminisme. Elle était dans "le coup de fil de l'actu" à 7h20 ce lundi sur France Bleu Isère.

Coup de fil à Alexia Madelon d'Osez le féminisme