Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

17 novembre : des manifestations annulées et des professionnels perturbés en Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Les menaces de blocages de ce samedi poussent les professionnels et les particuliers à s’adapter. Plus de 200 rencontres sportives sont déjà reportées dans la région.

Des centaines de rencontres sportives ont déjà été annulées.
Des centaines de rencontres sportives ont déjà été annulées. © Maxppp - SALESSE Florian/Maxppp

Lot, France

Face aux menaces de blocages des principaux axes routiers ce samedi 17 novembre, les professionnels, particuliers et associations tentent de s’organiser.

Au niveau des rencontres sportives, de nombreux reports sont prévus. La ligue de rugby d'Occitanie annule tous les matchs régionaux de samedi. Ils sont décalés au samedi 24 novembre, initialement week-end de repos. 

La rencontre entre Biars-Bretenoux et Aurillac-Arpajon maintenue

C'est la même décision pour la ligue de football d'Occitanie. Les rencontres sont quant à elles soit reportées au dimanche soit au week-end du 22 décembre. En ce qui concerne le septième tour de la Coupe de France, la rencontre entre Biars-Bretenoux et Aurillac-Arpajon est maintenue. Lors d'une réunion la semaine dernière, les deux clubs se sont mis d'accord pour ne pas décaler le match. Les Aurillacois prendront leurs dispositions pour arriver à temps.

Au niveau du basket, les clubs de la région peuvent s'entendre pour reporter ou non les matchs de samedi. L'inquiétude concerne principalement la Coupe des Pyrénées dont les demi-finales et la finale doivent se tenir ce week-end à Montauban. Pour l'instant, la compétition est maintenue.  

Du côté des entreprises, on anticipe ces perturbations. Plusieurs grandes surfaces ont annoncé suspendre leurs livraisons samedi. Des entreprises de transports de frêt ne feront pas circuler leurs camions samedi. "Tous les véhicules doivent être rentrés pour 6h du matin parce que le blocage débuterait à partir de 7h, explique Matthieu, responsable d'exploitation dans une société de transport. Après il y a plusieurs points de blocage possible, donc on ne sait pas comment cela va se passer. Il vaut mieux anticiper le pire pour éviter de se retrouver en difficulté."

L'inquiétude d'une baisse de la fréquentation

Pour ce qui est du transport de passagers notamment au niveau des autocars, il y a peu d'annulations pour l'instant. "Ça nous oblige à mettre en place des itinéraires bis dès qu'on a les informations de circulation pour essayer d'ajuster en permanence les trajets. Sachant que derrière on a des contraintes réglementaires de temps de conduite et d'amplitude pour les conducteurs", explique Pierre Antras, directeur d'exploitation chez Verbus.

Quant aux manifestations culturelles prévues ce week-end, les blocages des gilets jaunes font craindre des baisses de fréquentation. 

Choix de la station

France Bleu