Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

EN IMAGES - Gilets jaunes : retour sur la mobilisation samedi dans la Manche

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Cotentin

Les gilets jaunes sont passés à l'action samedi pour protester contre la hausse des carburants. Ils ont mené des opérations escargot et des blocages sur plusieurs axes dans la Manche

Jean-Luc et Franck "des citoyens lambda" viennent manifester contre le ras-le-bol général. "En France il faut soit être très pauvre soit très riche. Entre les 2 on a rien."
Jean-Luc et Franck "des citoyens lambda" viennent manifester contre le ras-le-bol général. "En France il faut soit être très pauvre soit très riche. Entre les 2 on a rien."

Manche, France

Le jour J est arrivé. Les gilets jaunes passent à l'offensive ce samedi partout en France et notamment dans la Manche. Pour dénoncer la hausse du prix des carburants, ils ont décidé de bloquer les entrées de la ville de Cherbourg-en-Cotentin et plusieurs axes dans le département

Suivez l'évolution de la circulation 

20h30 : A la Glacerie, les manifestants se préparent à passer la nuit dehors

18h30 : Les organisateurs du blocage rond-point du département de Saint-Lô ont été reçus en préfecture "et écoutés sur nos préoccupations. On lève le camp, si d'autres veulent continuer cette nuit on n'est plus responsables", explique Laëticia Ledouit, qui a lancé l'appel au rassemblement sur Facebook. Elle se dit "fatiguée, on n'a pas l'habitude de gérer ce genre de rassemblement". Le directeur de cabinet du préfet les a reçus pour écouter leurs revendications.
A Cherbourg, les gilets jaunes s'apprêtent à passer la nuit au rond-point Malraux

17h30 : à Cherbourg-en-Cotentin, 18 points de barrages. Des barrages filtrants sont installés autour de la gare de Cherbourg. Le but est de bloquer l'accès aux grandes surfaces et principalement les stations service de l'agglomération. Les stations service étant ouvertes ce dimanche, certains manifestants comptent rester sur place cette nuit.

16h30 : 5500 participants et 68 points de blocage. L'A84 est complètement bloquée entre les échangeurs 38 et 39, toujours fermés. Des poids-lourds se sont trouvés coincés sur l'autoroute et n'ont pas pu bouger. La préfecture essaie de négocier leur départ avant la nuit, rappelant que les poids-lourds sont interdits de circulation à partir du samedi 22h et le dimanche. Jean-Marc Sabathé, préfet de la Manche, craint que la tombée de la nuit, la fatigue, le froid, les irritations ne s'accumulent et posent des problèmes.

Je ne m'interdis pas de faire intervenir les forces de l'ordres dans un point ou dans un autre si les barrages ne sont pas terminés dans la soirée" - Le préfet de la Manche

15h30 : le préfet signale 68 points de blocages pour 5500 manifestants. Cherbourg : une vingtaine de barrages.  Saint-Lô : trois points de blocage. A84 au niveau de Guilberville : le filtrage est pratiquement à l'arrêt.

15h : zone industrielle de La Glacerie toujours bloquée. Le rond-point central des Pieux bloqué.

14h30 : les barrages sont encore en place. L'A84 est toujours un point très difficile : les sorties 38 et 39 sont fermées. La ville de Cherbourg-en-Cotentin est difficile d'accès.

12h30 : la situation se stabilise selon le préfet de la Manche, Jean-Marc Sabathé, avec 55 points de blocage. La situation est plutôt calme puisque les barrages sont filtrants. On compte deux blessés légers : un à Valognes et et un à Cherbourg. Quelques tensions sur le secteur de Guilberville, l'échangeur numéro 39 est fermé. Sur l'échangeur 38, la circulation est fermée dans le sens Rennes-Caen à Percy.

Je rappelle aux manifestants surtout ne pas se mettre en danger et ne pas s'opposer à une personne qui est très en colère. 

La préfecture n'a toujours aucune idée de la durée du mouvement. Il est vraisemblable que la plupart des points seront levés en fin de journée.  Quelques barrages très minoritaires voudraient perdurer jusqu'à ce dimanche.  
A Coutances, cinq points de barrage.

12h : 55 points de blocage ont été recensés par la préfecture de la Manche,  cela représente 3500 manifestant contre 1500 initialement prévu.  Ce sont essentiellement des barrage filtrants.

Le point le plus difficile dans la Manche est celui de l'échangeur de l'A84 à Guilberville où le barrage est filtrant mais ne laisse passer que cinq voitures toutes les quinze minutes, et les manifestants demandent aux automobilistes de passer le gilet jaune en signe de ralliement à leur cause, ce qui provoque certaines tensions.
A Cherbourg-en-Cotentin, la place Napoléon est maintenant bloquée.
Carentan-les-marais : le rond-point Mercedes, le giratoire de Saint-Hilaire-petit-ville et du côté du parking du Leclerc.

11h30 : à Guilberville, l'A84 est toujours bloquée dans les deux sens et une centaine de véhicules sont immobilisés direction Caen.
A Cherbourg-en-Cotentin, la zone commerciale de La Glacerie ainsi que le rond-point de la Cité de la Mer sont totalement bloqués.
A Granville un point de barrage filtrant.
A Avranches, un point de blocage.
Pas d'amélioration sur les ronds-points de Lessay, Flottemanville-Hague, Benoitville, Saint-Martin le Gréard, Saint Sauveur le Vicomte (rond-point Peugeot), Coutances (devant le centre Leclerc, du Distri-Center)), à Acqueville; La Haye du Puits, Siouville vers Diélette.
A Saint-Lô, rond-point de la Maison du département.
A Bréhal, c'est le giratoire à l'entrée qui est bloqué.
A Granville, la station Leclerc, et le centre ville.
Sartilly : aire de covoiturage.

A 10h45, le seul incident de la journée à signaler a eu lieu ce matin très tôt à Agneaux. Un automobiliste a été arrêté pour avoir tenté de forcer le barrage mis en place devant le supermarché Leclerc.
A Guilberville, l'A84 est totalement bloquée. Il passe "5 voitures tous les quarts d'heure" dit un gendarme qui a négocié ce quota avec les manifestants.

10h : le préfet de la Manche, Jean-Marc Sabathé, signale 55 points de blocage dans le département. 3500 manifestants sont présents d'après la police et la gendarmerie. Seuls deux points sont plus délicats : Guilberville et sur le secteur d'Avranches. La plupart des points sont filtrants. Pas d'incident à signaler dans la Manche en ce moment. 

Je n'ai pas l'intention de faire appel aux forces de l'ordre. Le préfet de la Manche Jean-Marc Sabathé

18 points de blocages sur l'agglomération de Cherbourg-en-Cotentin. Aucune voiture ne circule sur le rond-point du boulevard de l'est.

9h50 - La préfecture recense 36 points de blocage dans la Manche : ronds-points, entrées des villes, stations-services.
Les ronds-points de Martinvaast, Lessay, Flottemanville-hague, Saint-Martin-le-Gréard, Benoitville sont bloqués.
Valognes : de nombreux points sont bloqués notamment devant la gare et Intermarché.
La Haye-du puits : tous les ronds-points sont bloqués.
Saint-Lô : rond-point de la maison du département, les prioritaires passent les autres sont ralentis. Les bus fonctionnent.
Cherbourg-en-Cotentin : toutes les entrées sont bloquées,  Zéphir bus ne peut pas asssurer ses services.

Dans le Calvados : autour de Caen : bloqué
Le péage de Dozulé est à éviter, ainsi que le pont de Normandie, rocade de lisieux: ralenti mais pas bloqué
Barrages filtrants à Alençon, Flers.

8h20 : à Guilberville les manifestants sont très actifs.

La mobilisation des gilets jaunes en direct

CARTE : les points de blocage et les axes potentiellement perturbés samedi 17 novembre

  - Aucun(e)
-
Choix de la station

France Bleu