Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manif du 1er mai : 1500 personnes défilent dans le calme à Clermont-Ferrand

mardi 1 mai 2018 à 18:03 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Pour ce 1er mai, les organisations syndicales avaient fait front commun pour défiler dans la capitale auvergnate. Seule la CFDT a manifesté de son côté. Un défilé dans le calme dans les rues de la ville.

Le cortège s'est élancé de la place Delille
Le cortège s'est élancé de la place Delille © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Pour ce 1er mai, à Clermont-Ferrand, environ 1500 personnes ont défilé dans les rues de la ville. Le cortège parti vers 10h30 de la place Delille pour rejoindre la place de la liberté.

Environ 1500 personnes étaient présentes - Radio France
Environ 1500 personnes étaient présentes © Radio France - Olivier Vidal

En tête de cortège, la CGT dont les rangs étaient les plus fournis. L'ensemble des organisations syndicales avaient répondu présentes, exceptée la CFDT préférant organiser un colloque à la Maison du Peuple.  Dans le cortège, des fonctionnaires, des salariés du privé, des étudiants et des retraités en grand nombre. Tous mobilisés contre les réformes en cours. 

Les retraités sont aussi remontés - Radio France
Les retraités sont aussi remontés © Radio France - Olivier Vidal

Dans la manifestation, des militants tentaient de motiver les manifestants à "monter" à Paris samedi pour "célébrer" le 1er anniversaire de l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron.

Certains préparaient déjà le "coup d'après" - Radio France
Certains préparaient déjà le "coup d'après" © Radio France - Olivier Vidal