Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

1er-Mai : quatre syndicats appellent à défiler dans les Landes

-
Par , , France Bleu Gascogne

Comme partout en France, une intersyndicale appelle dans les Landes à manifester pour le 1er-Mai. Le rassemblement est prévu au parc des Arènes à Dax à partir de 10h30, pour un défilé à 11h dans les rues de la cité thermale. Un défilé avec en toile de fond le mouvement des gilets jaunes.

Photo d'archives
Photo d'archives © Radio France - Valérie Mosnier

Dax, France

Comme partout en France, une intersyndicale CGT FO FSU UNSA, appelle dans les Landes à manifester pour ce 1er-Mai. Le rassemblement est prévu au parc des Arènes à Dax à partir de 10h30, pour un défilé à 11h.  Le cortège prendra la direction de l'Atrium, du marché couvert, de la place saint-Pierre, le boulevard Saint-Pierre pour regagner le parc Théodore Denis, où un pique nique sera organisé. 

Les syndicats veulent faire entendre leurs revendications

Les gilets jaunes appellent également à participer à la manifestation, mais l'intersyndicale leur demande de rester à l'arrière du cortège. "Le 1er mai c'est la lutte des travailleurs, c'est symbolique et c'est international et c'est une tradition. Ce n'est pas pour garder la main, c'est surtout qu'on n'a pas de lien direct avec ces organisations. _On a des revendications communes, certes, mais on a aussi des revendications qui peuvent parfois s'opposer"explique le secrétaire départemental de la CGT dans les Landes, Frédéric Boudigues, "les revendications ont été travaillées en intersyndicale. Si les gilets jaunes sont d'accord, ils seront les bienvenus, mais comme les partis politiques : en fin de cortège, derrière les organisations syndicales"_. Les gilets jaunes ne pourront pas prendre la parole, précise la CGT. 

Un premier mai rouge et jaune ?

L'an passé, pour la Fête du Travail, entre 143 000 et 210 000 personnes ont défilé à travers toute la France. Cette année, les gilets jaunes appellent également à se joindre au mouvement. A Paris, les autorités craignent des débordements, et notamment la présence de black blocs, ce qui pourrait brouiller les revendications et le symbole des manifestations syndicales du 1er mai. Pour Pierre Narran, le secrétaire général FO dans les Landes, "c'est vrai que l'annonce qui a été faite d'un Paris jaune et noir, avec quelque chose qui ressemble plus à de la guerre civile qu'à de la manifestation, ne me semble pas être un message qui permet de porter les revendications..."