Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

1er mai : un millier de manifestants à Strasbourg : "Ça fait du bien de retrouver la rue"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après une édition 2020 annulée en raison de l'épidémie de coronavirus, ils étaient environ un millier de personnes à défiler dans les rues de Strasbourg ce samedi 1er mai pour la fête du travail.

Le cortège strasbourgeois du 1er mai
Le cortège strasbourgeois du 1er mai © Radio France - Marie Maheux

"Droits sociaux et libertés : stop à la casse" pouvait-on lire en tête du cortège. Ce samedi 1er mai, environ un millier de manifestants à Strasbourg ont renoué avec les traditionnels rassemblements et manifestations autour de la fête du travail. 

"Retrouver la rue, ça fait du bien"

Les manifestants se sont retrouvés vers 10 heures, place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny (ou place de la Bourse) avant de se mettre en marche peu avant 11 heures. Les salariés de Knorr étaient présents en nombre pour manifester contre la fermeture de leur usine de Duppigheim. 

L'année dernière, les manifestants n'avaient pas pu défiler en raison des contraintes sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus : "De se retrouver dans la rue ça fait beaucoup de bien", insiste Esther Bauer, secrétaire de l'union syndicale Solidaires Alsace, "La souffrance est grande aujourd'hui dans toute la société, c'est important d'être là.'"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un 1er mai dans une période particulière

Maryse est enseignante et même si ce n'est pas la première fois qu'elle manifeste le 1er mai, "dans cette période particulière c'est important de se rassembler, d'être présents. Il y a un ras-le-bol, ce sont toujours les mêmes qui payent, on l'a vu sur l'ensemble de la crise sanitaire. C'est très difficile."

Un peu plus loin, Marie étudiante est aussi venue manifester pour les droits des travailleurs. Elle est inquiète pour son entrée dans le monde du travail : "Qui ne l'est pas ? En ce moment il se passe tellement de choses, entre les conditions de travail dégradées, l'augmentation du chômage… Symboliquement c'est pour ça que c'est important de se rassembler aujourd'hui."

Des manifestants place de la Bourse avant le départ en centre-ville de Strasbourg
Des manifestants place de la Bourse avant le départ en centre-ville de Strasbourg © Radio France - Marie Maheux

Après être passés devant la cathédrale de Strasbourg puis place Kléber, les manifestants ont rejoins la place d'Austerlitz vers 12h30, avant de se disperser. A Mulhouse, environ 500 manifestants ont également battu le pavé en centre-ville. A Colmar, le rendez-vous a été donné à 14 heures devant l'hôpital Pasteur.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess