Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

20 ans après, l'église de Saint-Maurice-la-Souterraine rouvre ses portes

-
Par , France Bleu Creuse

Il y a 20 ans, l'église de Saint-Maurice-la-Souterraine menaçait de s'effondrer. Elle a réouvert ses portes, le 26 juillet 2019, après trois ans de restauration. Ce qui fait le bonheur des habitants.

L'église du petit village de Saint-Maurice-la-Souterraine a été fermée en 2000 car elle risquait de s'effondrer.
L'église du petit village de Saint-Maurice-la-Souterraine a été fermée en 2000 car elle risquait de s'effondrer. © Radio France - Bastien Thomas

"En 2014, après avoir réalisé des travaux qui étaient considérés comme plus urgents, nous avons envisagé la restauration intégrale de l'église du village" explique Jean-Claude Laurent, premier adjoint à la marie de Saint-Maurice-la-Souterraine (Creuse). L'édifice était maintenu par des échafaudages et menaçait de s'effondrer et a été fermée en 2000.

L'autel a lui aussi été restauré en intégralité. - Radio France
L'autel a lui aussi été restauré en intégralité. © Radio France - Bastien Thomas

Plus de 700 000 euros de travaux

"En 2014, nous avons recherché un architecte et nous avons choisi Monsieur Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques. On a ensuite appris qu'il s'occupait de la cathédrale de Notre-Dame" raconte l'élu. C'est seulement deux ans plus tard, en 2016, que les travaux ont réellement commencé.

L'église n'a pas été désacralisée. Elle est toujours fonctionnelle et peut accueillir à nouveau des cérémonies religieuses. - Radio France
L'église n'a pas été désacralisée. Elle est toujours fonctionnelle et peut accueillir à nouveau des cérémonies religieuses. © Radio France - Bastien Thomas

Le coût total de la restauration est de 700 000 euros mais la commune a pu bénéficier de subventions et de dons privés. "La région Nouvelle-Aquitaine, la fondation pour la Sauvegarde de l'art français ou encore le département de la Creuse nous ont aidés, sans compter ceux qui ont souhaité faire des dons. En tout, nous avons eu 300 000 euros d'aide, et le reste a été à la charge de la commune, financé par un emprunt" explique Jean-Claude Laurent.

Tout a été refait... et il y a même eu des découvertes

"Tout l'ensemble de l'église a été rénové. Les murs, la charpente, les cloches, l'autel, les statuettes, les vitraux et j'en passe" détaille celui qui a supervisé les travaux pour la mairie. "Par exemple, lors de la fermeture, les statuettes avaient été stockées dans le grenier de la mairie. Nous les avons retrouvées dans un piteux état et maintenant elles sont magnifiques" poursuit-il.

Statuette de Saint-Maurice après restauration. - Radio France
Statuette de Saint-Maurice après restauration. © Radio France - Bastien Thomas

Et avant d'entamer les travaux, une phase de recherche a été entreprise. Des fresques murales sur fonds noirs ont été découvertes. Elles représentent les blasons des notables locaux qui avaient le privilège d'inscrire leurs familles sur les murs de l'église lors d'événements majeurs comme des mariages ou des décès. 

L'église a retrouvé sa relique : les ossements de Saint-Maurice. La boîte et les os ont aussi été restaurés. - Radio France
L'église a retrouvé sa relique : les ossements de Saint-Maurice. La boîte et les os ont aussi été restaurés. © Radio France - Bastien Thomas

Mais ce n'est pas tout : un coffret en or a aussi été retrouvé. "Nous avions trouvé une petite boite rouillée contenant des ossements. Ceux de Saint-Maurice, le Saint de cette église" raconte Jean-Claude. Après rénovation, elle est désormais exposée dans l'église et protégée par une barrière.

Les habitants comblés

Jacqueline est la première du village à voir l'église. Sa maison y est collée. "Ça fait quelque chose de voir cette église ouverte quand même !" s'exclame t-elle avant de continuer : "elle est très jolie !" 

Les traces noires représentent les fresques murales déposées par les notables locaux lors d'événements importants de leurs familles (mariages, décès en autres). - Radio France
Les traces noires représentent les fresques murales déposées par les notables locaux lors d'événements importants de leurs familles (mariages, décès en autres). © Radio France - Bastien Thomas

Sans église depuis 20 ans, il a bien fallu s'adapter à Saint-Maurice. Aurélie est arrivée il y a huit ans et gère le bar-restaurant à côté. "C'est sûr que c'est dommage. Par exemple, on a dû aller dans un village voisin pour le baptême de mes enfants. Ça aurait été plus sympa pour eux s'il y avait eu une église à Saint-Maurice" dit-elle. Jacqueline, quant à elle, a déjà prévu la suite des événements : "mes enfants voulaient m'amener à Arnac-la-poste à l'église quand je ne serai plus là. Ah j'ai dit non ! Maintenant que j'ai une église à côté de chez moi, je veux aller à l'église à côté de chez moi !"

L'évêque de Limoges devrait se déplacer pour voir l'église totalement restaurée courant septembre selon la mairie. Jean-Claude Laurent, comme tous les habitants, espèrent maintenant que des messes et des mariages y seront célébrés.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu