Société

200 finistériens mobilisés contre les suppressions de classes publiques à la rentrée

Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel mardi 7 avril 2015 à 16:38

Parents d'élèves de Kergroes
Parents d'élèves de Kergroes © Radio France - Benjamin Bourgine

Parents d'élèves, profs, élèves et élus étaient ce mardi matin devant l'Inspection d'Académie du Finistère à Quimper. Ils protestent contre les suppressions de postes prévues à la rentrée prochaine.

Des parents d'élèves, leurs enfants, des élus et des profs venus des 4 coins du Finistère étaient ce matin devant le siège de l'Inspection d'Académie du Finistère, à Quimper. Moëlan sur mer, Berrien, huelgoat, Plouyé, Douarnenez : la mobilisation venait d'un peu partout. Environ 200 personnes rassemblés pour dire leur opposition au projet de suppressions de certains postes de profs à la rentrée prochaine. 

5 élèves en moins : une classe fermée ?

A Moëlan-sur-Mer par exemple, 2 écoles sont susceptibles de voir chacune un de leurs postes supprimés à la prochaine rentrée. Pour cette mère d'élève, Véronique, "Sans être enseignant, quand on regarde comment ils vont répartir les classes, il se peut que des grandes sections avec des CP. les locaux ne permettent pas une organisation pertinente"

Manif Ecoles - BOB

Manif parents d'élèves Finistère - Radio France
Manif parents d'élèves Finistère © Radio France - Benjamin Bourgine

"Déjà, on n'a pas de réseau d'enseignants spécialisés. Ce sera difficile de faire avec encore moins de moyens". Une mère d'élève

Les parents d'élèves de Moëlan-sur-Mer sont les plus mobilisés aujourd'hui. Le maire de Moëlaln, Pierre Le Pennec est aussi dans la manif et peste contre l'inspection d'académie : "Quand on leur dit que ce n'est pas vrai, [que les effectifs ne diminuent pas, ndlr] parce qu'on a les chiffres, et qu'ils fluctuent dans l'année, ils nous disent qu'il y a d'autres critères. Donc c'est difficile de trouver des vrais critères."  Cette mère d'élève insiste sur un autre point : "On n'a pas la chance d'avoir le réseau d'aide d'éducation prioritaire. On a pourtant une super équipe d'enseignants, mais si on a un poste en moins, ils ne pourront pas suppléer ce qui manque déjà". Prochaine réunion Mercredi prochain.

Manif Ecoles - PAD