Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

200 manifestants bloquent la circulation à Larnod pour dénoncer le trafic des camions

-
Par , France Bleu Besançon

Environ 200 personnes se sont réunies ce samedi matin à l'appel du collectif "Bonne Route" à Larnod, près de Besançon. Les manifestants ont bloqué la circulation de la RN 83 dans le village pour dénoncer le trafic incessant de poids-lourds et demandent leur passage obligatoire par l'autoroute.

Les manifestants dénoncent notamment les nuisances visuelles et sonores générées par le passage des camions sur la RN 83 chaque jour.
Les manifestants dénoncent notamment les nuisances visuelles et sonores générées par le passage des camions sur la RN 83 chaque jour. © Radio France - Thomas Vichard

Un nouveau rassemblement sur la RN 83 pour dénoncer les nuisances causées par le trafic des poids-lourds entre Besançon et Poligny, ce samedi 29 mai. A l'appel du collectif "Bonne Route", environ 200 personnes se sont réunies, dès 10h à Larnod, près de Besançon. Elles ont bloqué la circulation jusqu'à midi, en traversant sur deux passages-piétons simultanément. Une première manifestation avait déjà eu lieu le 13 mars dernier, à Samson. 

Pollution, bouchons et danger pour les riverains

Selon le collectif, 2000 camions passent chaque jour sur la route nationale, qui traverse de nombreux villages du Doubs et du Jura. Les riverains dénoncent la pollution sonore et environnementale, les bouchons quotidiens, mais aussi le danger causé par la vitesse parfois excessive des véhicules. "Les nuisances acoustiques sont là en permanence, même la nuit, le trafic ne s'arrête jamais", affirme Alain, d'Arbois qui souhaite la mise en place d'un décret "incitant voire interdisant le passage des poids-lourds en transit sur la RN83".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Les poids-lourds quittent l'autoroute à Ecole-Valentin et la reprennent à Bersaillin. Alors ils économisent 20 euros au péage, mais ils vont dépenser beaucoup plus de carburants en passant sur la RN83 avec des routes sinueuses et avec du dénivelé important.  Ce ne sont pas des routes faites pour ça ! Il faut utiliser l'autoroute", explique Laurence, une manifestante. 

Réunion prévue dans les préfectures du Doubs et du Jura en septembre 

Plusieurs élus se sont à nouveaux joints à la manifestation samedi matin : Anne Vignot la maire de Besançon et Valérie Depierre, maire d'Arbois, notamment. "Les maires de la RN83, nous soutiennent. On a eu des contacts avec les préfectures du Doubs et du Jura ce vendredi. Pour l'instant, on sent que ce n'est pas leur priorité et qu'ils n'ont pas vraiment travaillé la question des poids-lours en transit. Mais si les pouvoirs publics ne trouvent pas la solution, nous on la trouvera. On pourrait passer à des actions plus conséquentes que bloquer la route pendant quelques minutes", détaille François Vacheresse, président du collectif "Bonne Route". 

Une réunion de travail est prévue en septembre prochain dans les deux préfectures avec les partenaires concernés : élus, transporteurs, associations, collectifs. Une nouvelle manifestation devrait également avoir lieu en septembre à Arbois ou Poligny, selon François Vacheresse. 

Banderole accrochée dans le village de Larnod, près de Besançon.
Banderole accrochée dans le village de Larnod, près de Besançon. © Radio France - Thomas Vichard
Banderole accrochée dans le village de Larnod, près de Besançon.
Banderole accrochée dans le village de Larnod, près de Besançon. © Radio France - Thomas Vichard

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess