Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

200 manifestants à Châteauneuf-sur-Loire contre la nouvelle taxe sur les ordures ménagères

-
Par , France Bleu Orléans
Châteauneuf-sur-Loire, France

L'Adus, l'Association de Défense des Usagers du Sictom, organisait une manifestation ce samedi pour s'opposer à la redevance incitative, entrée en vigueur au 1er janvier dernier.

200 personnes ont manifesté dans les rues de Châteauneuf-sur-Loire
200 personnes ont manifesté dans les rues de Châteauneuf-sur-Loire © Radio France - Etienne Escuer

A Châteauneuf-sur-Loire comme dans une soixantaine d'autres communes, c'est désormais la redevance incitative qui s'applique pour le ramassage des ordures ménagères. Un forfait de 17 levées par an est imposé, et au delà, il faut payer chaque ramassage. Pour certains habitants, la facture a baissé, mais pour d'autres, elle a fortement augmenté. Dans le cortège des manifestants, Annie, qui habite Châteauneuf-sur-Loire. Elle jette peu et n'a pas besoin de 17 ramassages par an. Sa facture a doublé.

Je payais 111€ avec mes impôts fonciers pour le ramassages des ordures ménagères. Maintenant, c'est plus de 200€ !" - Annie

Elle a donc pris sa décision quand la facture arrivera le mois prochain : "Je ne vais pas payer !". Pour Sylviane, de Châteauneuf-sur-Loire également, c'est le problème inverse. Au delà du coût, qu'elle trouve "exorbitant", elle estime que le nombre de ramassages n'est pas du tout suffisant. Elle ne comprend d'ailleurs pas l'utilité de cette réforme : "Toutes les semaines, [les éboueurs] passent quand même devant la maison ! Alors pourquoi seulement 17 ramassages ?"

En plein été, vous faîtes quoi de votre poubelle ? Au bout de 3 semaines, elle va être dans un drôle d'état !" - Sylviane

La redevance incitative concerne aujourd'hui 40.000 foyers. L'Adus compte 1.500 adhérents. Son porte-parole, Didier Bezard, devrait saisir la justice au mois de mai, lorsque les premières factures arriveront. Il n'est pas en désaccord avec le principe de redevance incitative, mais pour lui, les bons élèves ne sont pas récompensés : "Bien évidemment que ça a une connotation citoyenne et environnementale. Sauf que tous les gens qui jouent le jeu ont des factures encore plus chères !"

En Bretagne et dans le sud-ouest, il y a des collectifs qui ont gagné, parce que les factures sont entachées d'irrégularités" - Didier Bezard, porte-parole de l'Adus

L'association réclame toujours la démission de Daniel Breton, le président du SICTOM (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères) de Châteauneuf-sur-Loire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess